Elodie Djegadisvarane

Elodie Djegadisvarane

Lecture de 5 min

LE 11 Déc 2018

L'entreprise étendue

5 raisons de préférer un collectif de freelances à une agence !

  • Download PDF
5 raisons de préférer un collectif de freelances à une agence !
5 raisons de préférer un collectif de freelances à une agence !

« Toutes vos activités peuvent être externalisées… à moins d’y être émotionnellement attaché ». Et Richard Branson s’y connaît : cet entrepreneur britannique a cumulé une fortune de 5 milliards de dollars grâce à sa marque tentaculaire Virgin Group. Externaliser pour mieux régner, c’est une maxime qui régit à bien des égards la stratégie du top management, au nom de la minimisation des charges et, par ricochet, de la maximisation des profits. Les entreprises, souvent mises dos au mur par une conjoncture défavorable mêlant pénurie des talents, virage numérique et raccourcissement des durées des missions, se voient contraintes d’accélérer leur transition vers le modèle de l’entreprise étendue pour pérenniser et poursuivre leur croissance. Mais à qui confier ses projets tech ? Car si le jeu de piste n’avait jusque-là qu’une seule case, celle de l’agence, il bifurque désormais, avec une alternative biforme : le freelance et sa variante, le collectif de freelances. Pour compiler les 5 raisons qui abondent dans le sens des indépendants groupés, XXE a croisé les sources et creusé dans les données empiriques. C’est parti !

 

#1 Le prix : un argument universel, indiscutable et surtout « cohérent »

 

L’optimisation des coûts est la raison d’être de l’outsourcing. Selon une étude menée par The White Label Agency, 95% des freelances et collectifs de freelances coûtent moins chers que les agences sur une même prestation (qualité des livrables non prise en compte). Il y a encore une quinzaine d’années, cet argument pouvait se justifier par les coûts de gestion, gage d’un suivi continu, d’un reporting rigoureux et d’une communication dense entre le client et son prestataire. Aujourd’hui, la banalisation des NTIC et la démocratisation du cloud annulent, au moins en partie, ces garanties. Maintenant, il appartient au gestionnaire de muscler son jeu pour un sourcing pertinent. Mais cette tâche lui incombe dans tous les scénarii, car tous les prestataires ne se valent pas, qu’ils soient de type « agence » ou « collectif de freelances ».

 

#2 La fiabilité : les collectifs de freelance ont compris la leçon

 

Ce critère est clairement en faveur des agences. D’ailleurs, la même étude signée The White Label Agencyexplique que les sondés attribuent unanimement la meilleure note sur la variable de la fiabilité aux agences. Il n’en demeure pas moins vrai que les freelances ont compris la leçon. Pour rassurer leurs clients potentiels, ils mettent les petits plats dans les grands :

  • Suivi en temps réel de l’avancement des projets grâce au cloud ;
  • Attestations de « bonne exécution » des prestations délivrées par leurs clients ;
  • Soumission du collectif de freelances à un système de notation ;
  • Champs de commentaires ouverts à tous sur le site web et, plus largement, les différentes formes de présence du collectif sur le web.

 

#3 La pluridisciplinarité et la capacité de production : les agences se font doubler

 

Diantre… pourquoi l’indépendant aspirerait-il à la collectivité, lui qui a fui le salariat pour gagner en liberté et en autonomie ? Pour deux principales raisons :

  • Gagner en force de frappe pour être en mesure d’abattre une belle charge de travail. Dans ce cas, le collectif est homogène, cumulant des profils similaires ;
  • Couvrir l’entièreté de la chaîne de valeur de son cœur de métier. Ces collectifs hétérogènes comptent typiquement des concepteurs-rédacteurs, des designers, des SEO, des community managers, des webmarketers, etc.

Ces raisons sont développées dans notre article consacré aux collectifs de freelance. In fine, le prend des airs d’agence avec, le plus souvent, un argument « prix » plus solide.

 

#4 Loyauté, disponibilité et réactivité : un verbatim flatteur pour les collectifs

 

Toujours selon The White Label Agency, les collectifs de freelance sont mieux notés sur le critère de la relation client, avec l’omniprésence du verbatim suivant : « loyauté », « disponibilité » et « réactivité ». Ce constat est nourri par plusieurs facteurs :

  • L’agence, en tant que structure, est plus exposée aux tendances bureaucratiques, aux process complexes et à la rétention d’information ;
  • Parce qu’elle justifie d’un volume d’affaires plus important, l’agence est plus souvent amenée à arbitrer entre deux ou plusieurs clients. Elle finira par trancher en faveur de celui qui « pèse » le plus dans son CA ;
  • En règle générale, l’agence désigne un chef de projet qui sera le principal interlocuteur de son client. Le CP doit constamment solliciter les équipes « techniques » avant d’apporter ses réponses aux questions de son client, ce qui allonge les échanges. Pour des raisons évidentes de praticité, dans les collectifs de freelances, c’est le prestataire lui-même qui assure la relation client, fluidifiant ainsi les échanges.

 

#5 Ce sont les meilleurs qui partent en premier

 

On peut affirmer, sans prendre trop de risques, que les talents qui décident d’abandonner le confort perçu du CDI pour se lancer dans l’aventure indépendante sont ceux qui ont le plus confiance en leur potentiel. La relation de cause à effet n’est pas systématique, on vous l’accorde, mais il y a fort à parier que les agences sont prêtes à mettre le prix fort pour enrôler certains électrons libres. Aujourd’hui, la  « suprématie » des compétences des agences sur les indépendants est loin d’être une vérité générale. C’est pour cette raison que XXE permet aux entreprises de noter les freelances !

 

Pour aller plus loin

 

 

Suivez-nous sur nos réseaux sociaux : twitter, facebook, linkedin

Elodie Djegadisvarane

Elodie Djegadisvarane

Lecture de 5 min

0

commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre nom *
Email *
Commentaire*


CAPTCHA Image
Reload Image

TÉLÉCHARGEZ NOTRE LIVRE BLANC SUR L'ENTREPRISE ÉTENDUE !

DÉCOUVREZ CE CONCEPT ET INNOVEZ SANS LIMITE !

Quel futur attend les freelances et les entreprises ? Comment les entreprises peuvent-elles constituer leurs réseaux de freelances et créer à leur tour un collectif hybride d’experts salariés et indépendants ? Comment créer une entreprise étendue, casser la logique des silos ?

EN SAVOIR PLUS

INSCRIVEZ-VOUS
À LA NEWSLETTER