Audrey Liberge

Audrey Liberge

Lecture de 3 min

LE 14 Sep 2018

L'entreprise étendue

Agence Vs. freelance : on refait le match

  • Download PDF
Agence Vs. freelance : on refait le match
Agence Vs. freelance : on refait le match

Je contacte une agence pour satisfaire un besoin pluridisciplinaire, transversal, aux problématiques enchevêtrées qui exige une vision d’ensemble et des compétences complémentaires. Je contacte un freelance lorsque mon besoin est formalisable par un brief détaillé, appelant à une simple exécution. Dans ce cas, je convoite la rapidité, l’« expéditivité » et le coût compétitif du travailleur indépendant. C’était simple. Mais c’était avant. Aujourd’hui, la valeur ajoutée de l’agence, on la retrouve aussi chez les collectifs de freelance.

 

Freelance : de la presta non facturée au reporting en temps réel !

La question se pose pour l’entreprise, et elle se posera toujours plus souvent à mesure que le travail indépendant gagne des galons dans l’Hexagone (et même ailleurs, car l’indépendant n’est pas concerné par la contrainte géographique), que les outils collaboratifs gagnent en maturité et en performance, que la génération Y investit les bureaux et que les jeunes talents bousculent les rapports de force. Il est loin le temps où freelance rimait avec :

  • Prestation non facturée ;
  • Références « orales » sans justification, contrat à la confiance ;
  • Reporting compliqué, principalement au téléphone ou par mail. Aujourd’hui, le client visualise en temps réel ce que fait « son » indépendant.

Le freelance est progressivement sorti de la case « alternative exotique, un peu funky » pour s’imposer comme une option sérieuse à envisager à chaque projet, portée par le développement des NTIC et du cloud. Ce papier n’est pas un bashing de l’agence. Certaines font du très bon travail, d’autres pas, comme partout, finalement. Cela étant dit, gardons en tête la maxime suivante : le marché indépendant compte certains freelances qui font autorité dans leur métier, et les agences mettraient le prix fort pour les enrôler. Les compétences d’une agence ne sont pas forcément « meilleures » que celle d’un indépendant. C’est même parfois l’inverse. Aucune étude sérieuse n’a été faite en ce sens, mais notre expérience du terrain montre que les salariés d’agence qui choisissent de passer en indépendant sont souvent les plus compétents et les plus motivés. CQFD !

 

L’option « agence » : 2 idées reçues Vs. 2 réalités factuelles

 

#1 L’agence a déjà sélectionné les profils les plus intéressants du marché

Faux. Tout dépend de ce que l’on entend par « intéressant ». Pour l’agence, et ce n’est pas une critique, ce qualificatif englobe la compétence, mais aussi le salaire, le diplôme, la disponibilité, la personnalité, le type de contrat, etc.

 

#2 L’agence, c’est la garantie de l’expertise

Faux. Penser que l’agence confiera systématiquement votre projet à un expert est un doux mirage. Tout se fera selon la disponibilité des uns et des autres, de votre « poids » dans le CA de l’agence dans la hiérarchie de son portefeuille client, du volume d’affaires potentiel, etc.

 

#3 L’agence assure plus de cohérence à votre stratégie

Vrai. A moins de faire appel à un collectif de freelances rigoureusement organisé, avec un certain vécu et une cohérence dans l’effectif, c’est bien l’agence qui gérera le mieux les projets d’envergure stratégique. On est ici dans des missions relatives aux buyer persona, au positionnement sur le marché, à l’esprit d’une campagne publicitaire, etc.

 

#4 L’agence va mieux faire face aux aléas

Vrai. Maladie, surmenage, urgence familiale ou, plus gai, départ en vacances, mariage, maternité, année sabbatique… certains freelances ne peuvent être disponibles tous les jours, toute l’année. L’agence est donc généralement mieux outillée pour gérer les indisponibilités des uns et des autres.

 

Verdict ?

Attention, captain obvious en vue : tout dépend de votre projet, de vos convictions, de votre mode opératoire. Trancher par le budget ? Les agences sont en moyenne plus chères que les freelances (coûts de gestion, local, salariés, impôts), mais certains indépendants coûtent plus chers que certaines agences. Trancher par la dualité stratégique/opérationnelle d’un projet ? Les agences ont vocation à vous accompagner dans le stratégique, mais certains consultants indépendants peuvent le faire, avec l’avantage de l’interlocuteur unique. Trancher par la disponibilité ? Certaines agences ferment en été ! Trancher par la garantie ? XXE laisse les entreprises noter les indépendants… sans commission, sans mauvaise surprise !

Pour aller plus loin

Entreprises : « recruter » un freelance ou un salarié ?

Audrey Liberge

Audrey Liberge

Lecture de 3 min

0

commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre nom *
Email *
Commentaire*


CAPTCHA Image
Reload Image

TÉLÉCHARGEZ NOTRE LIVRE BLANC SUR L'ENTREPRISE ÉTENDUE !

DÉCOUVREZ CE CONCEPT ET INNOVEZ SANS LIMITE !

Quel futur attend les freelances et les entreprises ? Comment les entreprises peuvent-elles constituer leurs réseaux de freelances et créer à leur tour un collectif hybride d’experts salariés et indépendants ? Comment créer une entreprise étendue, casser la logique des silos ?

EN SAVOIR PLUS

INSCRIVEZ-VOUS
À LA NEWSLETTER