Elodie Djegadisvarane

Elodie Djegadisvarane

Lecture de 5 min

LE 17 Oct 2019

Freelance style

Comment être assuré en tant que freelance ?

  • Download PDF
Comment être assuré en tant que freelance ?
Comment être assuré en tant que freelance ?

Je suis freelance, j’écris du code, c’est quand même moins dangereux que désamorcer des bombes ! Faux. Un assureur vous dira que vous n’avez pas idée des risques liés à votre profession, Monsieur. Evidemment, mercantilisme oblige, les dits risques sont un peu « majorés » (si vous permettez l’analogie). Il n’en reste pas moins qu’être assuré en tant que freelance fait sens, en plus d’être obligatoire dans certains cas. Votre plateforme XXE vous conseille. Merci à nous !

 

Le risque, l’imprévu, l’apocalypse

 

L’imprévu, le cheval de Troyes des assureurs. L’imprévu est le principal argument pro-assurance, celui qui beurre les haricots et permet même le caviar. Les affreux ! Mais convenons-en, difficile de faire sans couverture, surtout quand la loi vous oblige à vous assurer, dans certains cas. Le reste du temps, c’est quartier libre. Pour certaines professions indépendantes, la souscription à une assurance professionnelle est obligatoire. C’est le cas notamment de l’assurance RC Pro. L’assurance RC quoi ? La responsabilité civile professionnelle est par exemple obligatoire pour les indépendants dans le domaine du bâtiment, ou encore pour les professions médicales et paramédicales exercées en freelance.

Commençons par éliminer les évidences. Ça sera plus simple pour la suite. Le risque est inhérent à toute activité humaine, quelle que soit sa nature ou sa durée. C’est comme ça et puis c’est tout. Naturellement, certaines activités sont plus dangereuses que d’autres, summum du bon sens. Il est beaucoup moins dangereux d’être rédacteur freelance que soldat de l’armée américaine stationné en Afghanistan. On est d’accord. Mais… Les travailleurs indépendants ont aussi besoin d’être assurés, car les aléas de la vie n’arrivent pas qu’aux autres ! Vous en dites quoi, du slogan ?

 

Assurance RC Pro : la base

 

Pas obligatoire (sauf si vous travaillez dans le bâtiment en indépendant ou que vous êtes infirmière libérale), mais très recommandée. Une erreur commune qu’il convient de souligner est qu’un freelance considère son activité couverte dès lors qu’il travaille à domicile et dispose d’un contrat d’assurance logement. C’est faux. Rares d’ailleurs sont les polices d’assurance logement qui proposent en option une assurance responsabilité civile habitation.

Mais c’est quoi, déjà, une RC Pro ? C’est la responsabilité civile professionnelle, qui vous couvre en tant que freelance en cas de dommages corporels, matériels et immatériels causés à autrui. La RC Pro prend en charge le préjudice envers un client ou un tiers, causé, par exemple, par une perte de données, une erreur sur les livrables ou toute autre faute professionnelle, négligence ou imprudence. La RC Pro est généralement complétée par une assurance RC Exploitation, qui couvre les clients de l’indépendant (ou des tiers) en cas d’accident survenu lors de l’exercice de l’activité du freelance. Pour rentrer un peu dans les ennuyeuses technicalities, il faut savoir que la RC Pro couvre uniquement les fautes non-intentionnelles, notamment (attention, ça va bailler fort !) : l’inobservation des règles de l’art (paf !), le retard dans l’exécution des prestations, l’oubli, l’omission, l’inexactitude, l’indiscrétion, l’erreur de droit ou de fait ou d’appréciation (re-paf !), le manquement aux obligations de conseil, d’information, de mise en garde ou de collaboration. Voilà.

 

Les complémentaires pour rester zen

 

Assurance maladie, assurance prévoyance, multirisque, assurance chômage du dirigeant … Ces assurances sont là pour vous rapprocher le plus possible du niveau de protection des « salarieux ». La différence est qu’il vous revient, vous indépendant, d’y souscrire (ou pas). Petit tour d’horizon :

 

L’assurance maladie

En plus de la Sécurité Sociale des indépendants (ex RSI), le freelance devra souscrire à une assurance santé. A la différence des salariés, qui bénéficient généralement d’une mutuelle, l’indépendant est livré à lui-même à ce niveau. Toutefois, il existe aujourd’hui une panoplie d’offres de mutuelles adaptées aux freelances et qui remboursent très bien (dans certains cas, mieux que les salariés !). Petite astuce : comparez des devis en ligne avant de souscrire.

L’assurance prévoyance

Un accident, c’est vite arrivé. L’intérêt de l’assurance prévoyance est qu’elle permet aux freelances de maintenir des revenus en cas d’accident, d’invalidité ou d’hospitalisation. Il y est même « prévu », en cas de décès, le versement d’un capital sous forme de rente viagère ou autre.

L’assurance multirisque

Assurance spécialement dédiée aux indépendants ayant des locaux, elle permet de couvrir les bureaux et les équipements qui s’y trouvent.

L’assurance chômage du dirigeant

Si vous avez un statut de freelance dirigeant, l’assurance chômage vous fait bénéficier d’une partie de vos revenus qui peut atteindre les 80% en cas de procédure de sauvegarde ou de liquidation judiciaire. On ne vous le souhaite évidemment pas !

 

Alan et Wemind, les assureurs qui vous veulent du bien

 

Des assurances spéciales freelances ? C’est le créneau d’Alan, l’assureur des freelances et des indépendants. L’idée est partie d’un constat simple : les assurances qui existent sur le marché ne prennent pas en compte les spécificités des freelances, sont généralement trop chères, en plus d’offrir une expérience utilisateur pauvre. Alan s’engouffre dans la brèche, lance la première assurance santé digitale spéciale freelances, banni la paperasse administrative encombrante, propose le même niveau de services et de couverture qu’aux salariés et promet une inscription instantanée en moins de 5 minutes ! Que demande le peuple ?

Un peu sur le même modèle, Wemind se positionne sur le marché de l’assurance pour indépendants. Des services spécialement dédiés aux freelances, pas de papier, pas de formalité complexe, et un vrai accompagnement « avec de vrais humains derrière », dixit Wemind. Avec son offre Wemind Care, Wemind voit grand : maintenir vos revenus à 100% quand vous êtes malade, consulter un médecin chez vous avec l’application Wemind Care, un excellent service client …

A la recherche de missions ? C’est sur XXE que ça se passe !

Pour aller plus loin :

Elodie Djegadisvarane

Elodie Djegadisvarane

Lecture de 5 min

0

commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre nom *
Email *
Commentaire*


CAPTCHA Image
Reload Image

TÉLÉCHARGEZ NOTRE LIVRE BLANC SUR L'ENTREPRISE ÉTENDUE !

DÉCOUVREZ CE CONCEPT ET INNOVEZ SANS LIMITE !

Quel futur attend les freelances et les entreprises ? Comment les entreprises peuvent-elles constituer leurs réseaux de freelances et créer à leur tour un collectif hybride d’experts salariés et indépendants ? Comment créer une entreprise étendue, casser la logique des silos ?

EN SAVOIR PLUS

INSCRIVEZ-VOUS
À LA NEWSLETTER