L'équipe XXE

L'équipe XXE

Lecture de 5 min

LE 08 Sep 2017

Freelance style

Comment choisir son espace de coworking ?

  • Download PDF
Comment choisir son espace de coworking ?
Comment choisir son espace de coworking ?

Le plus proche de chez soi ou celui qui va mettre en place des services connexes dont l’indépendant ou freelance a besoin ? Ville ou campagne ? En open-space ou en bureau séparé ? Avec des services d’accompagnement ou juste un lieu pour ne pas avoir à travailler chez soi ?

Nous vous avions exposé précedemment les différents types de tiers lieux existants pour les freelances. Les plus connus et appréciés restent les espaces de coworking, très intéressants pour le outils à disposition et la dimension partage et accompagnement qui va avec. Mais la variété de l’offre et sa disponibilité sur l’ensemble du territoire entraînent une question légitime : comment choisir son espace de coworking ? Le plus proche de chez soi ou celui qui va mettre en place des services connexes dont l’indépendant ou freelance a besoin ? Car si la question économique tient une place centrale, d’autres paramètres entrent en ligne de compte…

Ville ou campagne ? En open-space ou en bureau séparé ? Avec des services d’accompagnement ou juste un lieu pour ne pas avoir à travailler chez soi ? Les espaces de coworking sont nombreux et protéiformes. Et si, à la naissance de ces bureaux partagés, ces questions n’avaient pas encore lieu d’être, il n’en va pas de même aujourd’hui alors que l’offre est de plus en plus importante et les besoins des freelances et indépendants sont de plus en plus spécifiques.

 

Espaces de coworking, il y en a partout en France !

Choisir son espace de coworking revient à définir et hiérarchiser ses besoins avant toute chose. Une méthode de choix d’autant plus judicieuse que l’offre en France est importante. En effet, du seul point de vue géographique, on en trouve sur tout le territoire métropolitain, avec des zones de concentration dans les grands centres urbains.

Pour s’en convaincre, il suffit de se pencher sur la carte du coworking (1), un site type Google Maps qui recense nombre d’espaces sur toute la France. Il s’agit même d’un phénomène d’ampleur en France, comme l’a souligné l’Agence publique francilienne « La Fonderie » qui positionnait, dès 2016, la région parisienne sur la troisième marche mondiale des métropoles proposant le plus d’espaces de coworking (2).

 

Choisir en fonction de ses besoins d’espaces

Mais qui dit choix, dit différences ! Tous les espaces de coworking ne se ressemblent pas car ils ne proposent pas tous les mêmes prestations. Des éléments qui font toute la différence à l’heure du choix, surtout quand il s’agit de répondre à des besoins de travail variés.

Ainsi, en dehors de la proximité et du coût du lieu, le freelance ou l’indépendant doit prendre en compte l’ensemble de ses besoins en fonction de son activité :

  • Accessibilité : accès 24h/24 ? 7 jours/7 ? Le freelance n’a, par définition, pas d’horaires de travail !
  • Sécurité : quel est le niveau de sécurité de bâtiments et des espaces de travail, quel est le mobilier mis à disposition ? Des dossiers avec des informations confidentielles ou des équipements et affaires personnels peuvent-ils rester dans l’espace de coworking sans risque ?
  • Réunion : la variété et le nombre de salles de réunion, sans oublier le système de réservation et les équipements (téléphones, visioconférence, rétroprojecteur, écran, paperboard, etc.) ;
  • Bureau : réparti dans des open-spaces ce qui est idéal quand on mise sur le travail collaboratif et le mentoring, afin d’échanger sur des dossiers et de bénéficier de l’expertise des autres coworkers, ou bureau séparé pour travailler en toute tranquillité ? Le mieux est d’avoir un peu des deux !
  • Ressources disponibles : en dehors des éléments de confort (mobilier, électricité, chauffage, climatisation), les éléments de connexion sont à considérer (qualité et sécurité du réseau Wi-Fi / Ethernet, ligne téléphonique fixe, imprimante, secrétariat mutualisé, etc.) ;
  • Espaces de convivialité : cuisine, salle de restauration, salle de sport, espace de détente, relaxation… sans oublier l’incontournable baby-foot ! Et une mention bien pour la table de ping pong
  • Accompagnement professionnel : avec des prestations de coaching mais aussi des conférences collectives pour échanger sur les thématiques métiers
  • Ambiance : suivant les métiers représentés dans l’espace de coworking l’ambiance général du lieu peut être très différente (climat détendu, émulation créative, valeurs de chacun…), sans oublier que certains espaces proposent des évènements communautaires réguliers pouvant faciliter les relations sociales entre les coworkers…

 

Dis-moi quel espace de coworking tu préfères et je te dirai qui tu es !

En effet, l’ambiance est plus importante qu’il n’y parait. On aspire tous à avoir un chez soi qui nous ressemble, il en va de même pour son lieu de travail ! Aussi, si le freelance / indépendant est très orienté sur les relations sociales, les échanges sur des dossiers, le partage de bonnes pratiques ou des besoins de conseils… Il préfèrera un espace de coworking disposant d’open-spaces, proposant des évènements communautaires fréquent et offrant des services de coaching… Pendant que l’adepte du confort et de la zenitude s’orientera plus facilement vers un espace loin de la ville, avec vue sur de la verdure, des salles de détente et de relaxation. Le geek, quant à lui, misera sur un lieu hyperconnecté et proposant des solutions techniques d’avant-garde… En somme, l’espace de coworking à choisir doit ressembler à celui qui l’utilise !

 

(1) La carte du coworking : ce site permet une recherche par régions administratives (même si ce ne sont ici encore que les anciennes régions (inutile donc d’y chercher la Nouvelle Aquitaine, vous ne la trouverez pas !).

(2) L’île-de-France, troisième zone la plus coworking friendly du Monde.

 

L’info en plus :

Comment dit-on « coworking » en français ?

Coworking devient, en français, « cotravail » selon la liste de termes, expressions et définitions adoptés concernant le vocabulaire de l’économie et des finances (JORF n°0181 du 5 août 2016). Un espace de coworking devient donc dans la langue de Molière un espace de cotravail. Même s’il on parle également de bureaux partagés.

 

 

 

 

L'équipe XXE

L'équipe XXE

Lecture de 5 min

0

commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre nom *
Email *
Commentaire*


CAPTCHA Image
Reload Image

TÉLÉCHARGEZ NOTRE LIVRE BLANC SUR L'ENTREPRISE ÉTENDUE !

DÉCOUVREZ CE CONCEPT ET INNOVEZ SANS LIMITE !

Quel futur attend les freelances et les entreprises ? Comment les entreprises peuvent-elles constituer leurs réseaux de freelances et créer à leur tour un collectif hybride d’experts salariés et indépendants ? Comment créer une entreprise étendue, casser la logique des silos ?

EN SAVOIR PLUS

INSCRIVEZ-VOUS
À LA NEWSLETTER