Elodie Djegadisvarane

Elodie Djegadisvarane

Lecture de 5 min

LE 27 Sep 2019

L'entreprise étendue

Manager un freelance : mode d’emploi

  • Download PDF
Manager un freelance : mode d’emploi
Manager un freelance : mode d’emploi

Construire des relations à long terme tout en restant flexible : c’est la promesse du recours au freelancing. Un vivier de talents hautement qualifiés, disponible en quelques clics, à prix mini : c’est la seconde promesse du recours au freelancing. On peut continuer sur ce mode tout au long de ce billet. Mais trêve de plaisanteries (de mauvais goût, on sait !). Pour prétendre à ces avantages, il faudra savoir recruter, et manager le freelance, cette créature si particulière. Et c’est loin d’être une évidence. Allons-y !

 

La « gig economy », pourquoi faire ?

 

On vous a souvent rabâché les oreilles sur cette page sur le fait qu’en 2020, plus de la moitié de la force de travail américaine aura recours au travail indépendant. On vous a aussi saoulé en permanence sur le fait que le freelancing est le futur du travail. On vous a enfin dégouté à force de vous rappeler que la « gig economy » est en croissance spectaculaire, surtout aux Etats-Unis, où notre futur se dessine. Pourtant, c’est vrai. Et tout patron de boîte que vous êtes, il va falloir vous y faire. Et vite. A un moment ou un autre, et si vous ne l’avez déjà fait, vous aurez forcément à « utiliser » les services d’un freelance. Quand vous aurez reconnu les bienfaits (financiers, entre autres) de telle entreprise.

 

A n’en point douter, la montée en puissance de cette forme de travail agile signifie que les dirigeants d’aujourd’hui doivent apprendre à mieux gérer les freelances pour que leur entreprise soit en mesure de tirer pleinement parti des avantages qui s’offrent à eux. On ne résiste pas à la tentation de vous lancer quelques chiffres car, après tout, ils sont plus éloquents que les mots. Selon une étude 2019 de BCG Henderson Group :

 

  • En 2019, le recours aux plateformes de freelancing a augmenté de 30% dans les pays émergents ;
  • Seuls 20% des travailleurs freelances opteraient pour un emploi salarié à plein temps ;
  • Les entreprises semblent adhérer pleinement au concept : 40% des entreprises interrogées prévoient d’employer des freelances, reconnaissant l’intérêt de recourir à des travailleurs indépendants pour répondre à leurs besoins en personnel.

 

Certes, le processus de recherche, d’embauche et de management des travailleurs indépendants peut être un territoire inconnu pour les dirigeants d’aujourd’hui. Toutefois, les avantages de la flexibilité et de la performance du travail agile se révèlent gratifiants dans l’économie actuelle. Pour rester compétitif, l’agilité est primordiale.

 

On commence par l’Onboarding

 

Souvent réservé exclusivement aux salariés, le processus d’Onboarding est (bizarrement) moins utilisé pour les freelances. Erreur d’appréciation majeure. Quand il s’agit de missions à moyen ou long terme, l’Onboarding est tout indiqué. Prenez votre freelance par la main et présentez-le au reste de vos équipes. Faites lui faire un tour de vos locaux, installez-le dans votre open space (si nécessaire), expliquez votre culture d’entreprise, les valeurs qui vous tiennent à cœur, prenez un café ensemble… Des petits pas sur la longue route de la relation de travail fructueuse. Au-delà de ces « informalités », l’Onboarding sera aussi l’occasion de parler des fondamentaux : votre manière privilégiée de travail, vos attentes, le meilleur moyen de communiquer… Comme disent les chinois (peut-être, on n’est pas sûrs), autant être clair dès le départ.

 

À ce stade, la clé est de vous positionner sur une approche « long-termiste », même quand il s’agit de missions courtes. De cette manière, vous apprenez à connaître le freelance, et il apprend à vous connaître. Ça sera plus simple de recourir à ses services à l’avenir, minimisant ainsi les tracas inhérents aux phases de recherche et d’acclimatation d’une nouvelle recrue. Et c’est moins onéreux, ce qui n’est pas rien !

 

Clarifier vos attentes

 

Qu’attendez-vous de votre collaboration ? Quel sera le champ d’intervention précis du freelance ? Comment préférez-vous travailler, communiquer ?… Soyez aussi clair et concis que possible avec votre nouveau partenaire dans le crime, en tenant compte de lui laisser une marge de flexibilité. Car, ne l’oubliez pas, vous avez affaire à un travailleur indépendant, qui a justement choisi cette voie pour faire les choses à sa manière. Dans la grande majorité des cas, un professionnel sait que cela ne le dispense pas de respecter les deadlines, et la manière de faire de son employeur. Essayez donc de ne pas être trop normatif, à moins que la nature de la mission ne l’impose. Si c’est le cas, le petit plus serait quand même d’expliquer au freelance les raisons de cette « rigidité » toute nouvelle pour lui.

 

Tirer profit de la technologie disponible

 

On ne vous apprend rien en vous révélant que, grâce aux outils numériques disponibles aujourd’hui, il est plus facile que jamais de gérer des équipes éparses. La technologie est là pour vous faciliter la vie, et celle du freelance. Faites-en donc bon usage. Ici, vous aurez certainement besoin de recourir à un outil de management de travail collaboratif comme Trello ou encore Basecamp. Ils sont souvent complémentés par les incontournables Google Drive pour le partage de fichiers et Skype pour la communication instantanée. Ces outils vous permettent non seulement de collaborer en bonne intelligence avec votre freelance, mais aussi de traquer l’état d’avancement du projet, sans avoir à micro-manager l’indépendant.

 

A la recherche de freelances ? Trouvez le bon profil sur XXE!

 

Pour aller plus loin :

Les ESN recrutent-elles mal ?

Installer le freelance dans votre open space ? Faites entrer l’accusé

Elodie Djegadisvarane

Elodie Djegadisvarane

Lecture de 5 min

0

commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre nom *
Email *
Commentaire*


CAPTCHA Image
Reload Image

TÉLÉCHARGEZ NOTRE LIVRE BLANC SUR L'ENTREPRISE ÉTENDUE !

DÉCOUVREZ CE CONCEPT ET INNOVEZ SANS LIMITE !

Quel futur attend les freelances et les entreprises ? Comment les entreprises peuvent-elles constituer leurs réseaux de freelances et créer à leur tour un collectif hybride d’experts salariés et indépendants ? Comment créer une entreprise étendue, casser la logique des silos ?

EN SAVOIR PLUS

INSCRIVEZ-VOUS
À LA NEWSLETTER