L'équipe XXE

L'équipe XXE

Lecture de 5 min

LE 30 Nov 2018

les experts métiers

Consultant IT : pourquoi et comment devenir freelance ?

  • Download PDF
Consultant IT : pourquoi et comment devenir freelance ?
Consultant IT : pourquoi et comment devenir freelance ?

La croisée des chemins. Le dilemme philosophique. Le carrefour qui bifurque. Le jeu de piste. Les appellations diffèrent mais l’étape est inévitable : choisir la voie de l’indépendance, pour le meilleur et pour le pire, ou se lover dans un bureau ESN… pour le meilleur et pour le pire ! « Produits » typiques de la transformation digitale, les consultants IT s’imposent en gourous de la résolution des problématiques tech, de l’innovation différenciante et, in fine, de la création de valeur. La légitimité reste leur préoccupation majeure, et ils la puisent dans la Data Science, le Cloud Computing, le Big Date et autres joyeusetés qui font saliver le top management des ESN et les directeurs commerciaux des entreprises de production. S’ils sont toujours plus nombreux à s’émanciper du salariat pour vivre l’expérience solo, ils peuvent pêcher par manque de compétences transversales dans les fonctions annexes à leurs métiers. XXE vous propose sa boîte à outils pour passer le cap des premiers balbutiements !

 

Le consultant, le vent dans le dos, profite de la pénurie pour briller, seul

Se mettre à la page… c’est un euphémisme pour le consultant IT qui intervient dans un secteur intrinsèquement nourri par l’innovation. Parce que son apport est, par essence, porté par la dynamique du savoir et du savoir-faire, il veille en permanence, et s’auto-forme à l’occasion. Le consultant IT évolue dans une pente ascendante. La stagnation se traduit donc inévitablement par un recul. Mais dans cette configuration, il est porté par un vent favorable : celui de la pénurie des talents. Les spécialistes IT, les experts en sécurité et les pros de l’assistance technique caracolent en 3e position des métiers les plus plébiscités selon la mouture 2018 de la grande enquête sur la pénurie des talents réalisée par Manpower Group. Cette donne a fait basculer le rapport de force en leur faveur, remettant au goût du jour l’hypothèse du consultant IT qui prend le contrôle pour redonner un second souffle à une carrière nonchalante et mieux valoriser son expertise sur un marché qui lui donne les moyens de ses ambitions.

Le vent dans le dos du consultant vient aussi de la volatilité des missions. Les missions courtes et transverses (avec une durée moyenne de 2 ans), temporaires et chirurgicales, se multiplient : installation d’un progiciel de gestion intégré (PGI), modernisation et maintenance des programmes informatiques, vérification de l’intégrité des systèmes d’information, développement de logiciels de gestion sur-mesure… ces projets structurants sont décisifs, mais ne justifient pas le recrutement en CDI si l’entreprise se plie à son dessein existentiel d’optimisation des charges et de maximisation des profits. Cette évolution empirique a également impacté la composition des effectifs, avec un noyau dur de salariés et un écosystème d’experts qui gravitent autour de l’entreprise étendue. En intervenant dans des environnements différents où les variables sont la taille de la firme, la complexité et le degré d’enchevêtrement des problématiques, la compétence des salariés, le budget et les deadlines, le consultant IT construit un savoir structuré et surtout contextualisé, avec une montée en valeur exponentielle qui assoit davantage sa légitimité.

 

Bonus : la boîte à outils XXE pour le consultant IT indépendant

Pas besoin d’une armada de commerciaux grassement rémunérés à la commission pour trouver des missions, et encore moins de comptables chevronnés pour gérer vos comptes. Modus operandi :

·       L’administratif… un épouvantail ?

S’ils ont réussi à vaincre les résistances de la procrastination et de la sécurité salariale, les consultants IT indépendants ont encore une épine dans le pied : celle des formalités administratives. Choix du statut juridique, modalités de déclaration des revenus, régimes fiscaux applicables… ceux qui ont séché leurs cours de droit sont-ils condamnés à subir les affres de la bureaucratie ? Non ! XXEtools vole à votre secours ! Mais avant, un peu de lecture :

·       La comptabilité ? Même pas peur !

Vos obligations comptables dépendent du statut juridique sous lequel vous exercez (micro-entreprise, portage salarial, profession libérale…). Etablir les pièces justificatives, conserver les factures, optimiser sa trésorerie… la comptabilité et la gestion financière appellent une bonne dose de bon sens, un sens aigu de l’organisation et une certaine rigueur dans l’action. Si vous vous sentez de le faire en solo, ouvrez la box A. Autrement, passez à la box B.

Box A

Box B

·       Et la prospection ?

Maîtriser son expertise, fournir une prestation impeccable, maintenir des relations saines avec ses clients… on est dans le b.a.-ba de la profession. Mais là où le consultant IT est le plus attendu, c’est sur la prospection, sur la conversion des clients potentiels car finalement, c’est par ce seul levier qu’il peut espérer croître. La fibre commerciale s’acquière, se travaille, se polit… mais ne peut se détacher d’un certain sens inné du contact. Pas de panique. Yellow Angels se détache des intermédiaires et des commissions et vous offre un contact privilégié avec des entreprises qui ont déjà formulé un besoin en lien avec votre expertise.

Suivez-nous sur nos réseaux sociaux : twitter, facebook, linkedin

L'équipe XXE

L'équipe XXE

Lecture de 5 min

0

commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre nom *
Email *
Commentaire*


CAPTCHA Image
Reload Image

TÉLÉCHARGEZ NOTRE LIVRE BLANC SUR L'ENTREPRISE ÉTENDUE !

DÉCOUVREZ CE CONCEPT ET INNOVEZ SANS LIMITE !

Quel futur attend les freelances et les entreprises ? Comment les entreprises peuvent-elles constituer leurs réseaux de freelances et créer à leur tour un collectif hybride d’experts salariés et indépendants ? Comment créer une entreprise étendue, casser la logique des silos ?

EN SAVOIR PLUS

INSCRIVEZ-VOUS
À LA NEWSLETTER