L'équipe XXE

L'équipe XXE

Lecture de 5 min

LE 13 Sep 2017

L'entreprise étendue

Faut-il recruter les meilleurs talents en freelance ou en CDI ?

  • Download PDF
Faut-il recruter les meilleurs talents en freelance ou en CDI ?
Faut-il recruter les meilleurs talents en freelance ou en CDI ?

Pour des postes nécessitant des compétences de pointe, souvent rares dans le numérique, le choix du CDI peut sembler évident : le salarié est lié à l’entreprise et sera moins incité à passer à la concurrence. Pourtant, dans un secteur du digital où le changement est permanent et rapide, est-ce vraiment le choix le plus judicieux ?

Les recruteurs ont aujourd’hui plusieurs types de contrats à leur disposition pour recruter des talents. Pour des postes nécessitant des compétences de pointe, souvent rares dans le numérique, le choix du CDI peut sembler évident : le salarié est lié à l’entreprise et sera moins incité à passer à la concurrence. Pourtant, dans un secteur du digital où le changement est permanent et rapide, est-ce vraiment le choix le plus judicieux ? Sous la simplicité apparente, nous nous sommes penchés sur la question.

 

Le CDI comme sécurité : vraiment ?

En France, le CDI est considéré comme le nec plus ultra des contrats …. Mais surtout par les bailleurs, les banques et les établissements financiers, soucieux de la solvabilité de leurs clients. La génération Y a initié une autre perception de ce type de contrat. Dans un premier temps, il faut reconnaître que nécessité fait loi : les 24-35 ans n’ont connu que la crise du marché du travail, et la précarité.

Le travail indépendant permet de résoudre la question de l’emploi, en travaillant pour plusieurs clients. Cela satisfait également leur besoin de se confronter à plusieurs réalités et contextes d’entreprises. Cette tendance gagne d’ailleurs une plus grande partie de la population active, puisque 90% des freelances déclarent avoir délibérément choisi l’indépendance. Fini le temps où l’on passait toute sa carrière dans l’entreprise ! Le CDI « sécurisant » n’est donc plus forcément recherché par les jeunes diplômés et actifs.

Du côté des entreprises, le CDI ne constitue plus forcément un moyen d’attirer les meilleurs talents. Au-delà de cette dimension d’attractivité, la nécessité de flexibilité et de compétitivité de l’entreprise étendue est également à prendre en compte. Les compétences sont rares, non seulement parce qu’il est difficile d’anticiper l’évolution des technologies par la formation, mais également parce que ces technologies changent très vite. Ce qui était à la pointe hier ne le sera plus demain. Envisager l’évolution des compétences dans la dimension 1.0 de l’entreprise n’était déjà pas facile pour les DRH. Désormais, c’est un véritable casse-tête ! Le recours à des freelances permet de sécuriser la dynamique de progrès et d’innovation dans l’entreprise, grâce à un renouvellement permanent des compétences.

En matière d’innovation justement, le CDI ne garantit pas non plus la confidentialité : à moins de rémunérer des clauses spécifiques à vos salariés en cas de départ, pour des montants souvent très importants, cette confidentialité est assez limitée. En contractualisant avec un expert indépendant, vous devrez réfléchir aux clauses juridiques du contrat, et intégrer la dimension de la confidentialité dans vos conditions d’achat. L’expert indépendant a une relation commerciale avec votre entreprise. Il aura sans nul doute à cœur de respecter ces clauses pour travailler de façon régulière avec vous ou soigner sa réputation. La confidentialité n’est donc pas un frein pour sourcer des talents hors CDI.

 

La mort du CDI est-elle pour bientôt ?

Parmi les propositions des ordonnances du gouvernement, l’amélioration du statut d’indépendant avec un doublement des plafonds et la suppression du RSI.

Le gouvernement d’Emmanuel Macron a également inscrit le « CDI de projet » au programme de sa réforme sur la loi travail.

Ce type de contrat permettrait à une entreprise (dans certains secteurs là encore) d’embaucher un salarié juste le temps d’exécution d’un projet donné. Pour les meilleurs talents, selon l’économiste Jean-Pierre Timbaut, ce CDI de projet peut représenter un atout. Dans une interview il explique : «  Si la durée prévue du projet est de 6 mois, et qu’en trois mois le salarié a terminé sa mission, il sera payé sur 6. C’est un avantage pour des spécialistes pointus dans un langage de code spécifique, ou d’autres experts très demandés ». Mais finalement, les entreprises n’auraient-elles pas intérêt dans ce cas, à opter pour le recours à un freelance ?

 

Tout ce qui est rare … est cher

Les compétences du digital deviennent de plus en plus spécialisées et difficile à appréhender et attirer. Les chargés de recrutement du domaine de la cyber-sécurité par exemple, secteur très touché par la pénurie de compétences, sont unanimes : dans un environnement technologique où les besoins sont immenses et où chaque jour révèle son lot d’attaques, trouver la perle rare est difficile. D’autant plus que les meilleurs spécialistes relèvent les tarifs et vont souvent au plus offrant. Avez-vous les moyens de signer un CDI avec un expert exigeant jusqu’à 90K€ bruts annuels ?

Signer avec un consultant en sécurité informatique indépendant sur une période déterminée sera est une solution pour disposer de ses compétences et de son talent avec un budget clairement identifié. Une excellente solution pour ne pas mobiliser sa trésorerie trop fortement tout en mettant toutes les chances de votre côté pour vous blinder en matière de cyber-sécurité. Un point positif, surtout dans le cas des petites entreprises et des startups, qui sont plus vulnérables aux attaques.

Le freelancing vous permet d’accéder aux meilleurs talents sans mettre vos ressources financières en danger, pour la durée de missions ponctuelles.

 

Le CDI n’est plus un moyen de doter son entreprise des meilleurs talents. Nous aurions presque envie d’affirmer le contraire : les plus grands experts nourrissent leurs compétences d’une veille permanente, de l’exercice de leur métier en contextes variés, et il peut être difficile de maintenir cette dynamique en tant que salarié d’une entreprise.

Si vous souhaitez confier un projet à un expert, n’hésitez pas à aller voir les profils des freelances XXE !

 

L'équipe XXE

L'équipe XXE

Lecture de 5 min

0

commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre nom *
Email *
Commentaire*


CAPTCHA Image
Reload Image

TÉLÉCHARGEZ NOTRE LIVRE BLANC SUR L'ENTREPRISE ÉTENDUE !

DÉCOUVREZ CE CONCEPT ET INNOVEZ SANS LIMITE !

Quel futur attend les freelances et les entreprises ? Comment les entreprises peuvent-elles constituer leurs réseaux de freelances et créer à leur tour un collectif hybride d’experts salariés et indépendants ? Comment créer une entreprise étendue, casser la logique des silos ?

EN SAVOIR PLUS

INSCRIVEZ-VOUS
À LA NEWSLETTER