Audrey Liberge

Audrey Liberge

Lecture de 5 min

LE 04 Juin 2019

Freelance style

Manifeste pour un freelance éco-friendly

  • Download PDF
Manifeste pour un freelance éco-friendly
Manifeste pour un freelance éco-friendly

Vous êtes un fervent défenseur de Dame Nature depuis des années ? Les récents rapports alarmants vous font repenser votre manière de consommer et d’agir pour vivre une vie zéro déchet ? Ou vous commencez à peine à remarquer notre impact énorme sur notre planète ?

 

Peu importe votre attitude écologiste ou non, il n’est jamais trop tard pour commencer

 

Les écos gestes peuvent se décliner en gestes quotidiens… c’est sa seule chance de peser sur le terrain. Et chacun doit s’y mettre, même si on pense parfois que notre petit geste n’a pas vraiment d’impact face aux pauvres décisions de certains lobbies ou multinationales. Il faut faire sa part, comme le colibri.

 

De votre position de freelance, vous vous demandez sans doute en quoi votre pratique peut nuire à l’environnement. Rassurez-vous, vous êtes moins pollueur qu’une raffinerie, mais votre implication écologique peut aider. Voici comment (et pourquoi) être freelance écoresponsable.

 

Le battement d’aile d’un papillon

 

Des petites causes peuvent avoir de grands effets. Tout comme le battement d’aile d’un papillon au Brésil peut provoquer un tsunami au Texas, vos petits gestes écolos quotidiens (combinés à ceux de freelances qui suivent vos pas) ont le potentiel de préserver (sauver ?) la planète !

 

D’abord, le concept : l’éco-responsabilité est avant tout une prise de conscience, une posture, un engagement et des gestes quotidiens pour un monde meilleur. Dit comme ça, ça sonne comme une campagne creuse, un effet de mode, un slogan pour gros pollueurs en quête de bonne conscience à moindres frais. Ce n’est pas le cas. Au-delà de toute idéologie, il est de notoriété publique que notre train de vie actuel est tout sauf éco-friendly. La combinaison d’une multitude de gestes responsables simultanés peut y remédier, au même titre que la combinaison de nos habitudes de production et de consommation (aux niveaux micro et macro) nous ont menés à la porte de la catastrophe écologique. Vous commencez certainement à concevoir que votre production, aussi insignifiante sur l’échelle de la production de masse soit-elle, a une incidence. Effet boule de neige et battement d’aile d’un papillon… voilà pour le pourquoi. Passons au comment.

 

Qu’est-ce que ça donne au quotidien ?

 

Ça commence par le café du matin. Oui, par votre dose quotidienne de cet excitant légal, le point de départ d’une journée de freelance type. Vous n’y avez peut-être pas pensé, mais votre premier pas vers l’éco-responsabilité peut être une dose de café équitable. Si vous avez opté pour une cafetière à dosette type Nespresso, passez dès que possible à une cafetière à grains. C’est meilleur et plus économique ! Si vous ne pouvez pas changer de machine à café tout de suite, pensez à passer au moins une fois par mois dans un magasin Nespresso ou autre zone de recyclage pour recycler ses dosettes de la mort extrêmement polluantes et nocives. Vous êtes plutôt thé ? Pas de panique. Il existe des thés commerce équitable, en sachet biodégradables en prime !

 

Cela pour démontrer que l’approche éco-friendly peut être extrapolée à tout ce qui touche à votre activité professionnelle, à vos loisirs… à votre vie. En tant que freelance, vous pouvez travailler à distance de chez vous, ce qui veut dire moins d’utilisation de la voiture ! Si vous devez vous rendre chez le client, privilégiez les transports en commun ou le vélo. Evitez de prendre l’avion à tout va si vous avez un client international et faites plus de visio conférence pour éviter les déplacements.

 

Chez vous, optez pour une poubelle compost pour composter depuis votre cuisine et réduire vos déchets. Quoi de mieux que de transformer vos déchets en engrais écologiques. Du coup, cultivez votre petit jardin, votre balcon ou votre fenêtre.

 

Achetez une bouteille en inox qui remplacera vos bouteilles en plastique, achetez moins pour jeter moins. Pensez à la chaine de production monstrueuse derrière un simple produit Amazon commandé sur Internet et privilégiez l’achat local pour faire fonctionner les petits commerçants et limiter l’effet polluant de la livraison.

 

Par cette petite démonstration, vous comprenez que ces gestes simples peuvent être démultipliés à l’infini : l’eau qui ne coule pas inutilement quand on se brosse les dents, la bouteille q’on rajoute dans notre chasse d’eau pour réduire le gaspillage d’eau potable, la chasse aux emballages superflus, le panier de courses réutilisable, les ampoules à faible consommation, les AMAP et supermarchés solidaires, … Voyons maintenant ce que ça donne en mode freelance.

 

Freelance et éco-friendly : ça ne rime pas mais c’est possible

 

En loup solitaire ou en collectif de freelances, votre activité professionnelle est susceptible d’être plus verte. Que ce soit votre façon de vous déplacer ou de consommer les ressources et l’énergie, il y’a toujours moyen de polluer moins tout en tournant la démarche à votre avantage (bien que ce ne soit pas votre motivation première). Pour aller plus loin dans vos gestes du quotidien que les conseils cités plus haut, voici quelques idées :

 

  • Green consumption

Autant que possible, utilisez le papier recyclé pour vos impressions. Et, surtout, n’imprimez que lorsque c’est vraiment nécessaire. Pensez aussi aux cartouches recyclables, à la fois économiques et plus vertes. Eteignez votre ordinateur (et multiprises) en fin de journée, ça fera des économies d’énergie vous aidera à décrocher J. Eteignez votre téléphone, et votre wifi au moment de dormir.

 

En hiver, réduisez un peu votre chauffage, quitte à enfiler un pull et à vous faire une bonne tasse de thé pour vous réchauffer et adopter le style de vie Hygge.Last but not least, optimisez votre consommation d’énergie en optant pour des ampoules basse consommation.

 

Enfin côté pause du midi, bien que la tentation soit forte, évitez de commander un plat en livraison ou dans le restaurant du coin. A moins que vous y ameniez votre propre tupperware en verre pour éviter tout emballage plastique ! Le mieux est la nourriture faite maison, et ça vous permettra de vous aérer la tête l’espace de 20 minutes pour avoir une vraie lunch break !

 

  • Green workplace

Le partage, ça se fait à plusieurs. Un espace de travail collectif est la meilleure façon d’optimiser la consommation de ressources et d’énergie : on y partage la connexion internet, l’électricité (après tout, une ampoule éclaire aussi bien 1 freelance qu’un collectif !) et les idées. Le travail en commun c’est aussi un seul pot de café pour la compagnie !

 

  • Green 2.0

Savez-vous que votre boîte e-mail pollue ? Avez-vous conscience que le numérique impacte le monde réel ? Oui, évidemment. Vos emails sont stockés sur des serveurs, les serveurs consomment de l’énergie à force qu’ils sont sollicités. Plus vous avez d’emails plus vous polluez (sans vous en rendre compte).

 

Son nom est fox, Cleanfox. Son job : nettoyeur de boîtes e-mails et des newsletters inutiles. D’après Cleanfox, le numérique est responsable de 2% des émissions de CO2mondiales. Désormais disponible en application mobile sur iOS et Android, Cleanfox s’est associé à l’ONG environnementale We Forest pour planter un arbre dès qu’un utilisateur invite un ami. Classe !

 

Autre geste eco-friendly, celui d’éviter de multiplier les onglets sur votre navigateur pour éviter de consommer du débit ou de limiter la consommation de vidéo sur votre mobile (sans jugement nous sommes tous addicts à Netflix).

 

Green clients ?

 

Et si vous accompagniez des clients dans le secteur de l’écologie, du zero waste ou de l’ESS ? De nombreuses startups se développent sur ces thématiques pour changer le monde et elles ont besoin de talents du numérique ! N’hésitez donc pas à envoyer votre CV ou profil XXE à ces entreprises our trouver une mission qui a du sens et qui met en valeur vos compétences !

 

Votre label vert perso !

 

Prenez exemple sur les grosses boîtes qui en font un argument marketing depuis des années déjà, dans le cadre de la fameuse RSE, et développez votre propre label vert. Communiquez sur votre démarche écoresponsable sur vos réseaux sociaux et votre site web, si vous en avez. Si vous n’en avez pas, il est temps de s’y mettre. L’idée n’est pas d’évangéliser, mais de montrer, le plus spontanément du monde, ce que vous faites au quotidien pour concilier travail et écologie. Une démarche éco-friendly, en plus de son utilité écologique évidente, peut être un avantage concurrentiel et un facteur de différenciation que vous pouvez utiliser à votre profit. Après tout, ce sera amplement mérité !

 

Vous souhaitez plus de conseils pour passer au vert ? Ecrivez-nous !

Pour aller plus loin

Audrey Liberge

Audrey Liberge

Lecture de 5 min

0

commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre nom *
Email *
Commentaire*


CAPTCHA Image
Reload Image

TÉLÉCHARGEZ NOTRE LIVRE BLANC SUR L'ENTREPRISE ÉTENDUE !

DÉCOUVREZ CE CONCEPT ET INNOVEZ SANS LIMITE !

Quel futur attend les freelances et les entreprises ? Comment les entreprises peuvent-elles constituer leurs réseaux de freelances et créer à leur tour un collectif hybride d’experts salariés et indépendants ? Comment créer une entreprise étendue, casser la logique des silos ?

EN SAVOIR PLUS

INSCRIVEZ-VOUS
À LA NEWSLETTER