L'équipe XXE

L'équipe XXE

Lecture de 5 min

LE 20 Juin 2017

Freelance style

Le freelancing, une solution pour les étudiants ?

  • Download PDF
Le freelancing, une solution pour les étudiants ?
Le freelancing, une solution pour les étudiants ?

Et si les étudiants créaient eux-mêmes leurs revenus, tout en démarrant pour de bon leur vie professionnelle ? Beaucoup d’étudiants sont en situation de précarité en France. Il n’est pas toujours facile d’exercer un job étudiant compatible avec ses études et utile pour son cursus… si on en trouve un. Alors devenir freelance peut-il devenir une solution, rémunératrice et formatrice en même temps ?

Et si les étudiants créaient eux-mêmes leurs revenus, tout en démarrant pour de bon leur vie professionnelle ? Les générations Y et Z croient en leur autonomie et en leur indépendance dans leur vie professionnelle. Beaucoup d’étudiants sont en situation de précarité en France. Il n’est pas toujours facile d’exercer un job étudiant compatible avec ses études et utile pour son cursus… si on en trouve un. Toutes les filières ne peuvent être suivies en apprentissage, les critères d’attribution des bourses se resserrent. Alors devenir freelance peut-il devenir une solution, rémunératrice et formatrice en même temps ? Il semble que oui, car de nouveaux acteurs aident les étudiants à se lancer. On vous explique.

 

Les étudiants : entre précarité et envie

 

Selon la dernière étude de la FAGE (Fédération des Associations Générales Etudiantes) datée de 2016, 54% des étudiants français rencontrent des difficultés financières. L’UNEF signale que le coût de la vie a quant à lui augmenté de 1,23%, soit 1 point de plus que l’inflation, toujours sur cette même année. 50% des étudiants occupent donc un emploi, dont 30% …. A temps plein. Avec les horaires décalés qui vont avec difficilement conciliables avec les plannings de cours.  Mais également la plupart des petits jobs sont difficiles ou physiquement fatigants (livraison, service, manutention). Gagner de quoi payer ses études, son loyer et ses dépenses quotidiennes reste un casse-tête pour beaucoup de jeunes, et peut même nuire à leurs études.

 

Pourtant, les générations Y et Z sont de vrais entrepreneurs dans l’âme. Selon Digischool, les 18-29 ans seraient 48% à vouloir créer leur entreprise. 80% d’entre eux pointent du doigt le contexte économique et la précarité pour justifier cette envie. Ils sont également attirés vers d’autres conceptions du travail : 85% souhaitent plutôt travailler dans des espaces type co-working ou co-homing plutôt qu’au bureau. Les cursus longs sont-ils les pourvoyeurs les plus importants de l’entrepreneuriat étudiant ? Stop aux idées reçues ! 78% des 18-29 ans, toujours selon Digischool, qui ont l’envie d’exercer leurs talents professionnels en toute indépendance viennent de BAC + 1 à BAC+2 : il s’agit bel et bien d’une question d’envie et de projet personnel.

 

Miser sur la jeunesse qui entreprend pour doper la compétitivité et réduire le chômage est également un axe soutenu par l’Etat. Avec des dispositifs comme le réseau des pôles étudiants pour l’innovation, le transfert et l’entrepreneuriat (PEPITE) qui permet aux jeunes d’acquérir connaissances, aides et conseils pour créer leur structure. Etre expert indépendant c’est créer son business, et entreprendre en solo non ? Pour ces freelances étudiants, le secteur du digital est un vrai terrain d’expression de talents : il permet à ces natives, ouverts à l’innovation, aux nouvelles technologies et usages de combiner leur passion, leur mode de vie, avec la création d’entreprise. De codeur à consultant en marketing, en passant par graphiste ou rédacteur, nombreux sont les jobs qui peuvent se prêter à la création de son activité freelance. On se rappelle tous du temps passé sur des projets professionnels pendant nos études qui ont utilisé nos idées sans jamais avoir recours à une rémunération quelconque, ni aucune autre gratification. Nous entrons dans une nouvelle génération d’étudiants entrepreneurs, de véritables experts, qui mettent au service de leurs clients à la fois leurs expériences et leurs apprentissages.

 

Des acteurs du web au service des étudiants entrepreneurs

 

Le « jobbing » est une tendance de fond. Des acteurs du monde des start-ups et du web l’ont bien compris, et développent d’ailleurs des offres et des outils spécialement pour aider ces nouveaux experts indépendants à atteindre leurs clients entreprises.

 

Pour permettre aux néo experts indépendants de valoriser leurs compétences auprès des entreprises, des outils ont émergé dans l’univers du web. Parmi les pionniers, on citera Wizbii, créée par des étudiants de Grenoble Ecole de Management. Ils ont eu l’idée dès 2009, de fonder une plateforme permettant aux étudiants des grandes écoles et des universités de proposer leurs compétences aux grandes entreprises. La plateforme permet à ces dernières de recruter de jeunes talents, pour des missions ponctuelles. Les profils sont valorisés par un système d’évaluation et de recommandation. Pour les entreprises, Wizbii a bâti plusieurs types d’offres, depuis le conseil en communication au conseil dans l’univers bancaire, et souligne l’intérêt pour ces entreprises de valoriser leur marque employeur vis-à-vis des futurs leaders de l’économie.

 

D’autres acteurs comme « La Crème de la crème » s’inscrivent dans la dynamique « étudiant freelance ». Sur cette plateforme, les étudiants trouvent de l’aide pour les formalités liées à la création de leur activité : développer un site web, construire leur business plan… Une véritable assistance pour sécuriser leur activité et apprendre à entreprendre ! Créée en 2015 par trois étudiants, la plateforme compte actuellement plus de 10 000 étudiants. Dans une interview pour le site consocollaborative.com, Grégory Beck, co-fondateur du site, déclare :  « Quitte à travailler pour payer ses études, autant utiliser ce que l’on apprend en cours ! ». Mais cette démarche peut aussi susciter des vocations : certains de ces étudiants freelances continueront leur carrière dans le freelancing après avoir goûté à la liberté.

 

Etre freelance, c’est montrer à une entreprise que vous être entrepreneur et que vous produisez de la valeur. C’est donc une manière de booster votre CV mais aussi une manière pour vous de tester le type d’environnement de travail dans lequel vous êtes vraiment à l’aise, de murir votre projet professionnel voir de préparer en parallèle un projet de startup.

 

Chez XXE, nous soutenons aussi le freelancing étudiant ! L’intérêt d’XXE.fr  pour les étudiants et les jeunes diplômés, c’est entre autres :

  • mettre en avant l’ensemble de vos expertises sur lesquelles vous êtes vraiment à l’aise,
  • choisir vos dispos qui peuvent être la durée d’un stage, une semaine entre des vacances ou six mois pour se payer un tour du monde,
  • proposer une « fourchette » de rémunération pour vous laisser une marge de négociation (par exemple entre 300 et 700/euros jours)
  • rentrer en relation avec vos éventuels clients sans aucune barrière ni filtre

 

C’est une sorte de version XXEfficace de LinkedIn : on se fait connaître des entreprises qui ont un vrai besoin pour décrocher une mission.

 

Contrairement à des plateformes comme La Crème de la Crème freelance.com ou éventuellement Hopwork,  XXE est la seule plate-forme de freelance  « freemium » sans commission : vous gardez 100% des revenus et c’est complètement gratuit ! Inscrivez-vous !  

 

Loin d’être des experts indépendants mineurs, les étudiants deviennent donc au contraire détenteurs de savoirs poussés, que les entreprises recherchent. Pouvoir compter sur les market-places est donc précieux pour opérer la rencontre avec les entreprises. La dimension sociale est un facteur qui fait la différence : l’approche collaborative, le fonctionnement en réseau de compétences et de recommandations est un pilier pour ces natives du web. Pour les entreprises, non seulement elles peuvent y détecter de nouveaux talents, avec tout le bénéfice de leur formation, mais aussi toute leur puissance créative. En optant pour une activité freelance, il est plus facile pour les étudiants de concilier études et job, tout en posant des bases solides pour leur futur professionnel.

L'équipe XXE

L'équipe XXE

Lecture de 4 min

0

commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre nom *
Email *
Commentaire*


CAPTCHA Image
Reload Image

TÉLÉCHARGEZ NOTRE LIVRE BLANC SUR L'ENTREPRISE ÉTENDUE !

DÉCOUVREZ CE CONCEPT ET INNOVEZ SANS LIMITE !

Quel futur attend les freelances et les entreprises ? Comment les entreprises peuvent-elles constituer leurs réseaux de freelances et créer à leur tour un collectif hybride d’experts salariés et indépendants ? Comment créer une entreprise étendue, casser la logique des silos ?

EN SAVOIR PLUS

INSCRIVEZ-VOUS
À LA NEWSLETTER