L'équipe XXE

L'équipe XXE

Lecture de 5 min

LE 27 Mar 2019

L'entreprise étendue

Le futur du consulting : on passe au 4.0 !

  • Download PDF
Le futur du consulting : on passe au 4.0 !
Le futur du consulting : on passe au 4.0 !

Depuis ses premiers balbutiements hésitants, l’industrie, au sens large, a connu une batterie de perturbations structurelles, qui ont parfois menacé sa pérennité, mais qui ont aussi souvent catalysé son activité. Pour l’entreprise, qui reste la principale entité « physique » de l’économie comme l’est la cellule dans le corps, les changements brusques ont toujours été une source d’angoisse, de remise en question et de turbulence. L’explosion des inventions mécaniques, l’organisation scientifique du travail, l’émergence de la production de masse, la mondialisation, les développements technologiques dans la filière microélectronique, la démocratisation des NTIC, l’arrivée des millenials dans les bureaux, l’accélération de la dynamique freelance, la naissance de l’entreprise étendue… ces évènements majeurs ont façonné la nouvelle économie. C’est d’ailleurs ce qui a « créé » les métiers du consulting. Les entreprises, profondément touchées par ces changements transversaux qui impactaient l’ensemble de leurs fonctions, ont cherché à se faire entourer de consultants, justifiant à la fois de l’expérience du terrain et de l’expertise de la théorie, pour trouver des solutions éprouvées à leurs problématiques nouvelles.
 

Quand le macroenvironnement nourrissait le consulting

En somme, non seulement le consulting a été épargné par les turbulences du macroenvironnement, mais il s’en est littéralement nourri pour croître. En 2017 (derniers chiffres disponibles), le marché du conseil a encore surperformé dans l’Hexagone :

  • Un taux de croissance à deux chiffres (10,5%) ;
  • Une hausse de 10% des effectifs ;
  • Une belle ouverture sur le monde, avec 31% de projets à dominante internationale.

Les chiffres de 2018 sont toujours en phase de compilation, mais les premières tendances s’inscrivent dans cette dynamique. La filière aurait recruté 11 500 personnes pour poursuivre une croissance comprise entre 10 et 12% en 2018. Si la finance, les RH et le marketing accaparent une belle part du secteur, c’est bien la sous-filière digitale qui joue le rôle de moteur. En effet, 29% de l’activité de conseil concerne les projets de transformation numérique. Les débouchés sont donc énormes pour les experts de la tech, qu’ils soient en poste dans un cabinet ou indépendants. Seulement voilà. Aujourd’hui, les mêmes forces qui ont perturbé les entreprises commencent à remodeler, sans brusquerie, le monde du conseil.
 

L’essoufflement d’un modèle confirmé par le terrain

Pendant des décennies, le business model de l’industrie du consulting a été le suivant : envoyer des « personnes intelligentes » chez les clients pour les aider à résoudre un « pool » de problématiques et de défis courants. Il s’agissait alors de « dicter » des stratégies prêtes à l’emploi, de proposer une politique d’austérité pour juguler les coûts, de baliser le virage numérique… en somme, le consultant mixait les ingrédients pour préparer un bon plat sans forcément en livrer la recette. Le Saint-Graal, c’était la croissance à deux chiffres… à la fois pour le cabinet et pour le client. Les figures de proue de ce consulting vintage ont bu la tasse :

  • Roland Berger et A.T Kearney ont eu d’énormes difficultés après 2008 ;
  • Booz, Allen Hamilton et Monitor ont été rachetés ;
  • Des success-stories comme J&M, Management Engineers et Brainnet ont fusionné avec les cabinets du Big Four.

Aujourd’hui à la croisée des chemins, le business model des consultants doit saisir deux opportunités : la première est technique, la seconde pédagogique.
 

La technique et le pédagogique, piliers du consulting 4.0

Avant de détailler les nouveaux piliers du consulting 4.0, arrêtons-nous un instant sur les causes de ce joyeux barnum. Comme il y a une inflation des prix, il y a aussi une inflation de la qualité attendue : les clients sont toujours plus exigeants, dans l’écrasante majorité des secteurs d’activité. Et l’exigence n’est pas seulement qualitative : elle englobe le couple qualité-prix. Il faut être performant mais aussi compétitif. Les clients ne veulent plus d’une relation de dépendance envers les consultants. Ils attendent le diagnostic des problèmes, la proposition d’une solution en phase avec les contraintes de la firme mais aussi, et c’est nouveau, un transfert de technologie ou de compétences (1) puis des garanties poussées sur la fiabilité de la « prescription » (2).

On les tient donc, les piliers du consulting 4.0 :

  1. Un transfert de technologie ou de compétences. Le consultant 4.0 est un philosophe. Après tout, il conseille des entreprises dont il ne pratique pas le métier. Il leur propose des solutions dans des domaines pointus qui ne sont pas forcément les siens. Au-delà de l’expertise exécutive, c’est la méthodologie (couplée au pilier n°2 détaillé plus bas) qui prime. Plus que l’objet prêt à être utilisé, c’est l’outil qui intrigue. Le consultant 4.0 est un vendeur d’idée, mais aussi un formateur par essence.
  2. Des garanties poussées sur la fiabilité de la « prescription ». C’est le volet technique, au sens littéral, de l’évolution du conseil. Il implique deux « chantiers » : la numérisation ordonnée de l’ensemble de l’historique du travail du consultant (problèmes, solutions proposées, résultats, secteur d’activité concerné, taille de l’entreprise cliente…), puis la mise en place d’une politique formalisée de saisie des nouvelles « affaires » et de leur épilogue. Cette base de données peut également être enrichie par des infos sur les « affaires » prises en main par la concurrence, si possible. Ainsi, le consultant (ou sa boîte) dispose d’un outil empirique et pragmatique qui participe à la rationalisation de la prise de décision. C’est également une garantie « statistique » pour les clients qui affichent une aversion au risque plus élevée depuis la crise financière de 2008.

Avec XXE, l’expertise n’a plus de limites ! Trouvez vos prochaines missions ici !
 

Pour aller plus loin

L'équipe XXE

L'équipe XXE

Lecture de 5 min

0

commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre nom *
Email *
Commentaire*


CAPTCHA Image
Reload Image

TÉLÉCHARGEZ NOTRE LIVRE BLANC SUR L'ENTREPRISE ÉTENDUE !

DÉCOUVREZ CE CONCEPT ET INNOVEZ SANS LIMITE !

Quel futur attend les freelances et les entreprises ? Comment les entreprises peuvent-elles constituer leurs réseaux de freelances et créer à leur tour un collectif hybride d’experts salariés et indépendants ? Comment créer une entreprise étendue, casser la logique des silos ?

EN SAVOIR PLUS

INSCRIVEZ-VOUS
À LA NEWSLETTER