L'équipe XXE

L'équipe XXE

Lecture de 5 min

LE 19 Avr 2017

L'entreprise étendue

L’entreprise étendue, mythe ou réalité ?

  • Download PDF
L’entreprise étendue, mythe ou réalité ?
L’entreprise étendue, mythe ou réalité ?

Par entreprise étendue, on conçoit une entreprise qui ne se limite plus à elle-même, mais qui franchit ses propres murs et se développe sous forme d’une organisation transversale. Que vous soyez expert indépendant, dirigeant d’ESN ou cabinet-conseil, vous devez désormais composer avec cette nouvelle réalité.

Par entreprise étendue, on conçoit une entreprise qui ne se limite plus à elle-même, mais qui franchit ses propres murs et se développe sous forme d’une organisation transversale. La révolution numérique, la mondialisation des échanges économiques et la quête de compétitivité ont modifié de façon progressive la façon d’envisager le travail dans ces organisations. L’équipe n’est plus seulement constituée de salariés liés par un contrat de travail en échange de leurs compétences. Elle s’enrichit désormais d’experts indépendants, mobilisés selon les projets abordés et le type de client adressé. Que vous soyez freelance, dirigeant d’ESN ou cabinet-conseil, vous devez désormais composer avec cette nouvelle réalité. Tour d’horizon.

 

Révolution numérique, révolution organisationnelle

Dans son essai « La nouvelle société du coût marginal zéro » Jérémy Rifkin aborde clairement la mutation à l’œuvre : le capitalisme tel qu’il existait depuis 1870 et la révolution industrielle se tarit, pour faire place à une nouvelle organisation sociétale : Internet, les réseaux sociaux, les objets connectés génèrent une masse de données et d’information considérable, que les humains font transiter et s’échangent au service d’une civilisation nouvelle qui remplace consumérisme et concurrence par l’usage et coopération. Ce bouleversement intervient sur l’ensemble de l’économie. La génération Y, les « millenials », natifs de ces technologies se sont approprié cette conception les premiers, et depuis quelques années, le mouvement a fait tache d’huile sur toutes les classes d’âge et toute l’activité humaine.

Ainsi, sur les 700 000 experts indépendants français, près d’un tiers exerce dans l’univers du digital, de l’IT et du conseil. Cela représente environ 10% de la population active. Pourtant si l’on regarde du côté des Etats-Unis, il reste du chemin à parcourir puisque les experts indépendants y représentent déjà plus d’un tiers de la population active. 2017, nous l’avons vu par ailleurs sur ce blog, sera une nouvelle année d’accélération en France. L’émergence de plateformes de mise en relation experts et entreprise est une réponse à cette nouvelle organisation du travail. Pour des raisons de compétitivité et de flexibilité, les entreprises envisagent désormais leur recrutement autrement : elles embauchent toujours sous contrat classique, mais pour répondre à une demande particulière, engager un changement interne, elles se dotent de forces vives et hyper expertes sur des durées et des fréquences variables. Pour les ESN, c’est une forme d’accélération des contrats d’outplacement, qu’elles favorisent non seulement pour leurs clients, mais aussi pour elles-mêmes.

Bertrand Duperrin, expert en Digital Transformation Practice chez Emakina, analyse très bien le transfert du recrutement du freelance de la production vers les RH : selon lui, on est passé de l’ère de la sous-traitance à l’ère du « business to individual » Le ratio employés/sous-traitants était il y a quelques années de 90/10. Le freelance pouvait être considéré comme un « sous-employé » représentant une part mineure de la force de production. Mais dans les secteurs les plus concernés par le digital, dont les pure-players de l’internet ou de l’IT, le ratio est vite passé à 10/90. Le phénomène devient dès lors majeur, et a obligé les entreprises concernées à reconsidérer l’expert indépendant dans toute la valeur qu’il apporte à l’organisation.

L’entreprise étendue, c’est aussi l’entreprise nécessairement « consumer centric » : celle qui a compris que la satisfaction client, le service, constituent désormais le ciment de leur développement et de leur chiffre d’affaire, bien plus que le prix. Créer l’expérience client la plus qualitative, c’est se reposer sur des collaborateurs talentueux et experts, à tous les niveaux du projet. Pour cela, capitaliser sur un vivier d’experts indépendants qui correspondent à l’entreprise, tant au niveau de ses valeurs que de son offre, devient, osons le dire, une affaire de survie.

 

L’avènement de l’indépendance ?

À mesure que la révolution numérique se répand dans tous les secteurs de l’économie, que la technologie et l’innovation progressent, que de nouveaux métiers naissent, l’entreprise doit s’appuyer sur des indépendants, experts certes, mais bien au-delà : sur des hyper-experts. L’un sera recherché pour son expertise sectorielle, l’autre pour une compétence métier très particulière.

Vous, avec derrière vous une carrière longue et une expérience à valoriser ? Vous vous ennuyez dans un poste salarié ? Réfléchissez à la perspective d’une carrière en tant qu’expert indépendant : lorsque l’on travaille dans la passion, on vit autrement plus qualitativement ! Nombreux sont ceux qui franchissent le pas, quitte à transformer leur employeur en client. Dans une étude sur l’intrapreneuriat publiée en mars 2017, le groupe Mazars montre, dans une dynamique parallèle, que 70% des salariés en Afrique seraient prêts à quitter leur entreprise si elle ne favorisait pas l’innovation et l’intrapreneuriat.

La France commence elle aussi à cultiver cet état d’esprit : en ce mois d’avril 2017, la Toulouse Business School annonce le lancement d’un mastère spécialisé « StartUp et Intrapreneuriat » en coopération avec Ekito, un accélérateur d’innovation pour Grands Groupes et startups, constitué uniquement de freelances.

François Bonvalet, directeur de TBS le confirme dans les colonnes de l’Usine Digitale : « Notre ambition a été de nous positionner en rupture avec nos modèles classiques de formation à l’entrepreneuriat, avec un programme qui prend en compte la spécificité du modèle startup. L’originalité du projet consiste à croiser des modules de formation à la fois théoriques, techniques et pratiques, en associant des enseignements académiques, des témoignages de créateurs d’entreprises et l’expertise de spécialistes de l’accompagnement à la création d’entreprises, le tout basé sur une méthode learning by doing ».

De son côté, BNP Paribas, pionnier de la banque en ligne, a mis en place son propre laboratoire, BNP Lab’s pour favoriser l’intrapreneuriat et satisfaire ses employés dans leur envie d’épanouissement, tout en détectant des sources nouvelles d’agilité. Changer la relation avec le salarié en relation d’association ou de partenariat, ouvrir les portes de son entreprise et mettre des passerelles d’expérience client en œuvre, ajuster les talents au projet, tels sont les défis passionnants de l’entreprise étendue.

 

Avec 26% de jeunes diplômés attirés par l’entrepreneuriat et animés par une nouvelle vision de la sphère professionnelle, plus épanouissante, plus enrichissante sur le plan personnel, la tendance du tassement du salariat observée par l’Insee va se poursuivre.

L’entreprise étendue française n’est pas un mythe, mais bel et bien une réalité nouvelle qui se dévoile, avec des opportunités qu’il faudra saisir, côté entreprises, ESN et cabinets-conseils, comme du côté des experts indépendants. Y parvenir, c’est aussi capitaliser sur l’apport des outils digitaux tels que les plateformes web, pour que toute cette compétence puisse être proposée et identifiée.

 

http://www.challenge.ma/mazars-devoile-une-etude-sur-linnovation-et-lintrapreneuriat-en-afrique-79496/

https://www.insee.fr/fr/statistiques/2012800

L'équipe XXE

L'équipe XXE

Lecture de 4 min

0

commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre nom *
Email *
Commentaire*

TÉLÉCHARGEZ NOTRE LIVRE BLANC SUR L'ENTREPRISE ÉTENDUE !

DÉCOUVREZ CE CONCEPT ET INNOVEZ SANS LIMITE !

Quel futur attend les freelances et les entreprises ? Comment les entreprises peuvent-elles constituer leurs réseaux de freelances et créer à leur tour un collectif hybride d’experts salariés et indépendants ? Comment créer une entreprise étendue, casser la logique des silos ?

EN SAVOIR PLUS

INSCRIVEZ-VOUS
À LA NEWSLETTER