L'équipe XXE

L'équipe XXE

Lecture de 5 min

LE 19 Juil 2017

Freelance style

Les limites du télétravail : comment le perso peut déborder sur le pro

  • Download PDF
Les limites du télétravail : comment le perso peut déborder sur le pro
Les limites du télétravail : comment le perso peut déborder sur le pro

De nombreux freelances travaillent à la maison ou en espace de coworking. Mais ils peuvent devenir un cauchemar si vous ne séparez pas assez votre vie pro de votre vie perso. En vous exposant trois cas les plus extrêmes, dont le dernier en date du Ministère de la Culture, on vous donne quelques clés pour éviter les situations de crise.

De nombreux freelances travaillent à la maison ou en espace de coworking. Ces espaces de télétravail et de tiers lieux sont synonymes de paix, d’harmonie et de liberté. Mais ils peuvent également devenir un cauchemar si vous ne séparez pas assez votre vie pro de votre vie perso. On se pose souvent la question de comment ne pas faire déborder sa vie professionnelle sur sa vie personnelle en s’aménageant des temps de pause et de déconnexion pour profiter des moments en famille. Mais rarement l’inverse. Pourtant la vie personnelle peut également avoir des conséquences terribles sur la vie professionnelle, et d’autant plus en télétravail, la frontière entre les deux étant plus fine et n’étant pas délimitée forcément par un bureau physique. En vous exposant trois cas les plus extrêmes, on vous donne quelques clés pour éviter les situations de crise.

 

Houston we have a problem : le buzz qui montre que ça peut arriver à tout le monde

 

L’ex qui ruine l’e-réputation du Président

« Merci pour ce moment ». Une phrase qui est presque rentrée dans le langage courant des Français après la sortie du livre éponyme de Valérie Trierweiler, l’ex-première dame la plus célèbre et critiquée de ces dernières années. Mais la sortie de ce livre, ainsi que son contenu qui a fait parler les Français et la presse pendant de nombreuses semaines n’est autre qu’une manifestation plutôt impressionnante de la vie personnelle qui vient affecter la vie professionnelle de la personnalité politique la plus importante de notre pays.

 

Pourquoi ça nous concerne ?

François Hollande a fait une erreur finalement « banale » : il n’a pas fait signer de NDA (accord de confidentialité) à son interlocutrice, et a balancé les secrets les mieux gardés de son activité, tout en ne manquant pas de critiquer certains « clients » au passage. Même si on pense être en sécurité chez soi auprès de ses proches, il est mieux de garder une certaine confidentialité sur des projets en cours et ne pas raconter l’intégralité de sa journée de travail à sa famille ou amis. Ils peuvent, bien souvent sans le faire exprès (ou parfois pour vous nuire comme notre chère Valérie), en parler à d’autres personnes de votre réseau qui peuvent vous faire du tort ou à des concurrents.. Dans les deux cas, cela peut nuire à votre réputation et votre sérieux. Il faut également être prudent lorsque l’on travaille en espace de coworking ou dans des tiers lieux, car les murs ont des oreilles.

 

 

La famille qui s’incruste dans une conference call avec la BBC

 

Cette vidéo a fait le tour du monde en quelques heures, et on ne se demande pas pourquoi. Pour nous, elle a encore à ce jour la palme de LA vidéo la plus drôle de 2017. Un consultant professeur d’Université installé en Corée du Sud est interviewé par la très sérieuse BBC et oublie de fermer à clé la porte de son bureau chez lui. Et là c’est le drame : ses enfants, puis sa femme, débarquent et font basculer cette simple conf call en un moment d’anthologie vu et partagé par des millions de personne. Un fail que BBC a largement réutilisé pour profiter de l’audience formidable de ce buzz, en interviewant une seconde fois le « malheureux » consultant quelques jours après.

 

Pourquoi ça nous concerne ?

Parce qu’en voyant cette scène, chaque freelance a pu s’imaginer à la place de Robert Kelly. Les calls avec les clients, les prospects ou autres prestataires sont réguliers, voire quotidien lorsqu’on est en télétravail. Et un voisin trop bruyant, des travaux impromptus à coup de marteau piqueur, une mère qui débarque à l’improviste ou une femme qui vous appelle pour venir vider le lave-vaisselle peut vite arriver et vous mettre dans une situation cocasse. Si vous êtes maman ou papa à domicile, le risque est bien sûr triplé, comme les décibels qui risquent de s’infiltrer dans votre combiné.  Il faut donc bien s’isoler car si certaines personnes peuvent bien sûr rire de ce genre d’incident, d’autres interlocuteurs auront vite fait de juger votre sérieux dans ces situations qui bien souvent sont indépendantes de votre volonté.

 

 

Le fils community manager en herbe du Ministère de la Culture

 

C’est la boulette de la semaine qui nous a donné l’idée de cet article. Dans la nuit de lundi à mardi, une personne a pris possession du compte vérifié du Ministère de la Culture et a publié âneries et insultes pendant plusieurs heures. Et il s’agirait, selon plusieurs médias et un tweet du soi-disant pirate lui-même… du fils de la community manager du compte du Ministère, suivi par plus de 231 000 personnes. Loin d’avoir les compétences pour pirater le compte, il aurait juste profité de l’inattention de sa mère qui n’avait pas fermé sa session sur son ordinateur (l’histoire ne dit pas si c’est son ordi perso ou pro). Une erreur terrible qui va sans aucun doute avoir de lourdes conséquences pour l’enfant en termes de punitions et pour la mère en termes de répercussions professionnelles.

 

Pourquoi ça nous concerne ?

De nombreux community managers freelances ou non utilisent leurs ordis ou téléphones personnels pour twitter ou poster sur d’autres réseaux sociaux. Les comptes de leurs clients sont souvent connectés en permanence sur leurs appareils, alors que leurs enfants peuvent les utiliser à leur insu ou se connecter à des applis éducatives sur le même outil. Pour toute autre profession autre que CM, oublier de fermer sa session chez soi ou dans un espace de coworking pendant sa pause déjeuner peut vite arriver.  Imaginez votre enfant qui supprime malencontreusement un mail important. Votre collègue de boulot qui vous fait une farce en envoyant un mail à la terre entière. Votre appartement cambriolé ainsi que tous vos dossiers. Ou votre adolescent qui tweete des insultes sur un compte certifié… Encore une fois une sacrée atteinte à votre image de professionnel !

 

 Le guide de survie pour « télécontrôler » sa vie perso               

 

Nous avons pris trois exemples qui ont fait le plus grand bruit, mais de nombreux freelances vivent de petits fails au quotidien qui ont heureusement moins de visibilité et de conséquences. Mais malgré tout, ces manifestations du perso peuvent vous bloquer dans votre quotidien professionnel régulièrement : données effacées malencontreusement par un tiers, dérangement pendant les calls, apéros pour se faire du réseau qui ne servent à rien car vous avez amené vos amis ou votre conjoint,… les exemples sont nombreux.

Voici la to do list sur son lieu de télétravail pour éviter les problèmes perso et pro :

  1. Harmoniser son lieu : Si possible, définir une pièce qui sera votre bureau dans laquelle vous vous sentez bien. Pouvoir la verrouiller si nécessaire afin de minimiser les interruptions et bruits. En espace de coworking, s’isoler pendant les calls dans une salle de réunion pour éviter les fuites. Et prévenir vos proches de vos heures de travail, pour éviter toute visite à l’improviste.
  2. Sécuriser son matériel : utiliser un téléphone pro et perso, verrouiller systématiquement ses sessions en cas d’absence, ne pas laisser trainer de clé usb ou autres documents importants, éviter d’installer des documents ou comptes clients sur ses outils personnels, faire plusieurs sauvegardes dans des espaces et lieux différents, changer de mot de passe régulièrement sur les réseaux et plateformes freelance pour éviter tout piratage de compte, ajouter un contrôle parental.
  3. Contrôler sa diffusion d’informations : si vous travaillez avec un autre freelance sur un projet, n’oubliez pas de lui faire signer un NDA pour pouvoir discuter en toute sécurité. Dans le cercle de la vie privée, les discussions sur l’oreiller sont courantes : évitez cependant de trop critiquer un projet ou collègue pour minimiser le risque de gaffe. Lors de vos discussions sur les réseaux sociaux en utilisant votre compte perso, évitez des prises de parole qui peuvent heurter la sensibilité de vos clients ou de vos followers et n’oubliez pas que vos propos sont publics comme Justine Sacco
  4. Et enfin, apprenez à déconnecter pour profiter de votre famille en toute sécurité et rétablir les frontières entre votre vie privée et votre activité !

Vous avez-vous-même vécu un fail en télétravail ? N’hésitez pas à le partager dans les commentaires !

L'équipe XXE

L'équipe XXE

Lecture de 5 min

0

commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre nom *
Email *
Commentaire*


CAPTCHA Image
Reload Image

TÉLÉCHARGEZ NOTRE LIVRE BLANC SUR L'ENTREPRISE ÉTENDUE !

DÉCOUVREZ CE CONCEPT ET INNOVEZ SANS LIMITE !

Quel futur attend les freelances et les entreprises ? Comment les entreprises peuvent-elles constituer leurs réseaux de freelances et créer à leur tour un collectif hybride d’experts salariés et indépendants ? Comment créer une entreprise étendue, casser la logique des silos ?

EN SAVOIR PLUS

INSCRIVEZ-VOUS
À LA NEWSLETTER