Audrey Liberge

Audrey Liberge

Lecture de 4 min

LE 16 Mar 2018

Freelance style

A quand un master du freelancing ?

  • Download PDF
A quand un master du freelancing ?
A quand un master du freelancing ?

C’est une question légitime que l’on peut se poser ! Oui, le freelancing n’est pas uniforme… il épouse la personnalité, le rythme et les compétences de chacun. Il est, par définition, indépendant et flexible. Peut-on l’enseigner et comment ? En réalité, le terrain montre que l’activité indépendante présente quelques aspects qui tendent suffisamment vers la constance pour en tirer un programme pédagogique. Ils sont nombreux à peiner sur la partie commerciale. Certains gèrent tant bien que mal le côté 100 % indépendant, d’autres ne savent pas vraiment par où commencer. Dans tous les cas, pareilles formations ne feraient pas choux blanc… loin de là ! Nous avons déjà deux partenaires spécialisés dans la formation de freelances, à savoir SOTØ et Freelancr. Mais est-ce que les Universités et écoles privées vont se mettre un jour à la page comme elles l’ont fait en proposant des Master en Entrepreneuriat ?

 

Le besoin de formation en freelancing

En 10 ans, le nombre de freelances a augmenté de 120% en France. Ils représentent désormais 10% des actifs. On n’est plus dans la tendance éphémère, mais bien dans l’évolution structurelle. Selon une étude menée par la fondation Kauffman et l’Institut Roosevelt, le freelancing sera la norme en 2040 avec une véritable rupture avec les modèles traditionnels de travail. Certains prédisent même la fin du salariat. Ces chiffres éloquents interrogent l’enseignement supérieur qui se doit de proposer des formations en phase avec ces nouveaux besoins.!
 

Des jeunes qui bousculent l’ordre établi

Les jeunes de la génération Z n’ont pas connu le monde pré-internet. La sédentarité au bureau, les organigrammes stricts et strictement verticaux ainsi que l’inflexibilité horaire sont leurs ennemis, et c’est peu de le dire. Plutôt que de les forcer à entrer dans le moule, donnons-leur les moyens de leurs ambitions et aidons-les à concrétiser leur projet professionnel. Les études convergent : le bonheur et le plaisir au travail des milléniaux ne sont plus conditionnés par la chimère de la stabilité. En réalité, leur stabilité est différente : elle se nourrit de la liberté, de l’autonomie et du pouvoir décisionnel, tout en affichant une moindre aversion au risque des générations précédentes. D’une solution d’appoint que l’on choisit « faute de mieux », le travail en freelance devient un choix voulu, assumé et même convoité ! Aujourd’hui, quelques années d’expérience dans le salariat précédent le plus souvent l’échappée belle du travail indépendant. Histoire de s’imprégner des notions de respect des délais, de la rentabilité, du professionnalisme et autres joyeusetés de la vie d’entreprise. Mais tout porte à croire que ce concentré se matérialiserait sous la forme d’une formation pratique et pragmatique qui ferait gagner de précieuses années à ceux qui aspirent au freelancing. Un indépendant travaille généralement à la maison ou dans un espace de co-working.
 

A quoi pourrait ressembler un master en freelancing ?

Au-delà des matières dites « techniques » qui sont d’ailleurs enseignées dans le cadre de la formation « classique » qui donne au freelance une certaine légitimité dans sa profession (moins qu’auparavant, certes), le travailleur indépendant a surtout besoin de se former à ce que l’on appellera les aléas du cavalier seul. Ce master serait une sorte de couteau suisse qui transmettrait aux étudiants le socle de base des « à-côtés ». Le choix du statut, l’organisation au quotidien, la communication, la prospection et la fidélisation des clients, le choix des missions, la négociation et l’ajustement des tarifs, la facturation, la réalisation des devis, la fiscalité, l’optimisation des coûts, le calcul du coût de revient, etc. Objectif ? Rendre les indépendants vraiment indépendants en leur transmettant des compétences en entrepreneuriat et création de projets innovants : comportement entrepreneurial, business model, finance et budgets, communication et négociation, analyse d’un marché, etc.

 

Voici selon notre opinion les 10 matières cruciales à inclure dans ce cursus :

  1. Lire et comprendre entre les lignes un brief client quand on n’a pas fait chinois en deuxième langue ;
  2. Le séminaire anti-procrastination, parce que demain est souvent le jour le plus chargé de la semaine ;
  3. Le coaching en valorisation de soi : pour gagner des projets, être mieux écouté, mettre en valeur ses expertises et ne pas se sentir dépassé. C’est Reese Witherspoon qui l’a dit : « Ambition is not a dirty word »
  4. Les techniques commerciales une fois cette confiance acquise, avec surtout un sujet : le recouvrement, parce que freelance a, lui aussi, le droit de se remplir la panse ;
  5. Le yoga face au fameux « retour client » : comment garder son sang-froid quand ça chauffe ;
  6. L’art du devis, parce qu’il en va de sa survie ;
  7. Le cours de Défense contre les forces du mal, AKA la « petite prestation supplémentaire gratos » ;
  8. Apprendre à dire « Non » : l’essayer, c’est l’adopter ;
  9. Faire des projets en collectif : car bien qu’il soit indépendant, le freelance travaille de plus en plus en groupe
  10. Travaux pratiques : comment faire un bon café ? Pourquoi sortir de son canapé et rencontrer du monde ? Comment trouver des photos iStock de qualité, un vrai parcours du combattant que vous avez déjà du remarquer sur ce blog. Comment trouver une bonne nounou pour votre enfant, car non, vous ne pourrez pas faire les deux…. Etc

En plus de la formation, l’un des avantages majeurs de ce Master serait le fait de créer une communauté d’étudiants qui pourrait ensuite échanger et gagner en compétences ensemble. Un réseau d’Alumni puissant qui pourrait travailler en groupe, former des entreprises étendues, partager et innover sans limite…

 

Pour approfondir vos connaissances

L’étude « A Vision for the Economy of 2040 » menée par la fondation Kauffman et l’Institut Roosevelt.

L’interview de Johann Ouaki, fondateur de la formation SOTØ !

Audrey Liberge

Audrey Liberge

Lecture de 4 min

0

commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre nom *
Email *
Commentaire*


CAPTCHA Image
Reload Image

TÉLÉCHARGEZ NOTRE LIVRE BLANC SUR L'ENTREPRISE ÉTENDUE !

DÉCOUVREZ CE CONCEPT ET INNOVEZ SANS LIMITE !

Quel futur attend les freelances et les entreprises ? Comment les entreprises peuvent-elles constituer leurs réseaux de freelances et créer à leur tour un collectif hybride d’experts salariés et indépendants ? Comment créer une entreprise étendue, casser la logique des silos ?

EN SAVOIR PLUS

INSCRIVEZ-VOUS
À LA NEWSLETTER