Elodie Djegadisvarane

Elodie Djegadisvarane

Lecture de 5 min

LE 25 Sep 2019

les experts métiers

Freelances : les métiers qui ont la cote dans le numérique

  • Download PDF
Freelances : les métiers qui ont la cote dans le numérique
Freelances : les métiers qui ont la cote dans le numérique

Si les « gigs » dans le numérique ont la cote, c’est grâce au niveau de rémunération (largement) au-dessus de la moyenne que propose le secteur. En 2018 déjà, XXE sort une infographie (largement reprise) des freelances du numérique en France. Sans surprise, les développeurs, les chefs de projets et les web designers étaient dans le top 3 des métiers des freelances du numérique. Qu’en est-il en 2019 ? Et dans quel métier se lancer ? Le point avec XXE.

 

Tous à bord du vaisseau numérique

 

En 2019, les métiers du web et du développement logiciel arrivent en tête des métiers les plus demandés en freelance (et les mieux rémunérés !) aux Etats-Unis : plus de 20% des freelances actifs dans le métier gagnent plus de 45 euros/heure. A la deuxième marche du podium, on retrouve les métiers du design, avec 14% des actifs qui gagnent plus de 55 euros/heure. Un peu plus bas, en cinquième position (qualifié pour l’Europa League du coup !), l’IT et le réseau : 28% des actifs gagnent plus de 55 euros/heure.

En France, on suit la tendance. Les entreprises ont de plus en plus recours aux freelances du numérique, dans un contexte de changement de paradigme de l’emploi dans le secteur. D’un côté, la flexibilité et l’agilité devenant des must pour les ESN, il s’agit pour elles d’être en mesure de faire appel à une force de travail temporaire, qualifiée et fiable. Pour la génération Y (et Z, tant qu’on y est), c’est la tombée en désuétude du culte du salariat, combinée à une recherche effrénée de liberté et de sens au travail, qui les poussent à proposer leur expertise de manière totalement indépendante.

 

Freelances du numérique : les métiers d’avenir

 

Vous souhaitez vous lancer dans l’aventure en solo du freelancing dans le numérique. Soit ! En plus la conjoncture est favorable. Veinard ! Globalement, salariés et freelances confondus, Usine Nouvelle parle de plus de 50 000 emplois à pourvoir dans les métiers du numérique. Le besoin est là, et il est réel. Et à Forbes de surenchérir en rapportant que les freelances du numériques gagnent plus que leurs pairs salariés. Seulement voilà, il faut savoir où donner de la tête, où se spécialiser. Quels sont les métiers du numérique les plus porteurs en 2019 et au-delà ? Ça tombe bien, on allait justement en parler.

 

La triplette IA, Big Data et cyber-sécurité

 

Le numérique est de plus en plus demandeurs de profils qui maîtrisent ce qu’on appelle, globalement, « la science des données ». Dans le dernier baromètre de l’Institut Mines-Telecom, mené auprès de 49 entreprises françaises, 10% d’entre elles sont à la recherche de profils maîtrisant la manipulation des données. C’est donc tout naturellement qu’on s’arrache les experts du Big Data, et les ingénieurs aguerris à l’IA. L’autre tendance remarquée est l’engouement pour les spécialistes de la cyber-sécurité, à cause de l’obligation pour les entreprises de se conformer à des normes plus rigides, mais aussi la prise de conscience progressive des cyber-menaces. Disposer de ces compétences ouvre un nouveau champ pour les indépendants du numérique, notamment sur des missions de conseil ponctuelles ou de mise à niveau des systèmes d’information.

 

Heureux comme un Web développeur

 

On ne s’en rassasie pas ! En d’autres termes, dans le contexte technologique actuel, on aura toujours besoin de développeurs Web chevronnés (ou débutants aussi, y a pas de mal). Pourquoi, dites-vous ? Le monde du développement Web est en mutation constante. Qu’il s’agisse d’outils, de services, de codage, de langues ou de conceptions, chaque année, de nouvelles tendances et technologies émergent pour faire évoluer le mode de travail des développeurs. Les développeurs Web freelances sont réputés pour avoir plus tendance à se perfectionner et à être experts des tendances de développement émergentes, notamment l’intelligence artificielle, l’intégration de la recherche vocale et les chatbots.

 

DevOps freelance : la licorne

 

Professionnel IT hybride, à cheval entre le métier de développeur Web et celui de responsable d’exploitation, le freelance DevOps a de beaux jours devant lui. La pratique fait désormais l’unanimité chez les géants du logiciel. La preuve ? Oracle a racheté Wercker, Microsoft a fait de même pour GitHub, CloudBees leur a emboité le pas en s’offrant Electric Cloud… Et qui dit retour en force des grandes plateformes intégrées d’industrialisation logicielle, dit besoin en spécialistes DevOps. Logiquement.

 

Gare au graphisme !

 

Le graphisme, on oublie ! À moins d’être un superman du graphisme délocalisé et polyvalent… On s’explique. Il y a pléthore de graphistes sur le marché du freelancing du numérique. Si on était cordonnier, on serait tenté de faire l’analogie suivante : il y a plus de chaussures que de pieds ! Parenthèse fermée. Ceux qui arrivent à tirer leur épingle du jeu sont généralement super rapides dans l’exécution, arrivent à proposer des tarifs défiant toute concurrence (généralement délocalisé dans des pays à revenus faibles/moyens et au pouvoir d’achat correspondant) et sont extrêmement polyvalents. Ah oui, avant d’oublier, il se peut aussi qu’ils soient spécialistes d’une niche, un secteur en particulier, dont ils maîtrisent les codes et où ils se sont fait un petit nom. Voilà. Sinon, pour contrebalancer tout ça, il faut dire qu’aux Etats-Unis ce problème ne se pose pas pour les graphistes. Au contraire. Le cabinet de recherches IBIS World estime que la demande pour les métiers du design graphique augmentera de 13% en 2020, principalement dans les industries médicales, le gaming, l’éducation, les services financiers et le mobile. Mais comme on n’est pas aux Etats-Unis…

A la recherche de missions ? C’est sur XXE que ça se passe!

Pour aller plus loin :

Dév : entre spécialisation et polyvalence, le cœur balance

DevOps : guide de virtual survival

Elodie Djegadisvarane

Elodie Djegadisvarane

Lecture de 5 min

0

commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre nom *
Email *
Commentaire*


CAPTCHA Image
Reload Image

TÉLÉCHARGEZ NOTRE LIVRE BLANC SUR L'ENTREPRISE ÉTENDUE !

DÉCOUVREZ CE CONCEPT ET INNOVEZ SANS LIMITE !

Quel futur attend les freelances et les entreprises ? Comment les entreprises peuvent-elles constituer leurs réseaux de freelances et créer à leur tour un collectif hybride d’experts salariés et indépendants ? Comment créer une entreprise étendue, casser la logique des silos ?

EN SAVOIR PLUS

INSCRIVEZ-VOUS
À LA NEWSLETTER