Bruno Gelsomino

Bruno Gelsomino

Lecture de 5 min

LE 01 Déc 2017

Freelance style

Missions longue ou mission courte ? Quelle durée choisir ?

  • Download PDF
Missions longue ou mission courte ? Quelle durée choisir ?
Missions longue ou mission courte ? Quelle durée choisir ?

Freelancing rime avec flexibilité. Dans ses horaires, mais aussi dans la durée de ses missions. Quand on se lance, on peut se demander à juste titre si on doit s’embarquer dans des missions longues ou privilégier les petites missions. Faut-il accumuler des expériences avec des missions courtes successives ou s’investir pour une longue durée sur un projet d’entreprise ?

Il y a des avantages et des inconvénients dans les deux cas. A vous de choisir ce que vous préférez à l’instant T !

Freelancing rime avec flexibilité. Dans ses horaires, mais aussi dans la durée de ses missions. Quand on se lance, on peut se demander à juste titre si on doit s’embarquer dans des missions longues ou privilégier les petites missions. Faut-il accumuler des expériences avec des missions courtes successives ou s’investir pour une longue durée sur un projet d’entreprise ?

Il y a des avantages et des inconvénients dans les deux cas. A vous de choisir ce que vous préférez à l’instant T !

 

Pourquoi choisir une mission courte ?

La mission courte commence à la journée, et peut aller jusqu’à 3 mois. Au-delà, soit le temps d’une période d’essai sur un poste de cadre, on peut parler, en valeur absolue, de mission longue. Un rapide tour d’horizon des forums dédiés aux freelances situe la mission courte en deça de 6 mois, avec des durées de missions « très courtes » situées entre 1 et 15 jours de travail, et des missions moyennes qui se situent dans le delta de 12 à 15 mois.

 

Les missions courtes sont particulièrement bien adaptées aux freelances débutants qui ont besoin/envie d’étoffer leurs références. Exercer vos compétences et mettre en œuvre votre capital expérience dans des services et/ou entreprises très différentes vous permettra d’afficher une capacité d’adaptabilité et de flexibilité très élevée. Ce sera d’autant plus approprié pour des métiers qui permettent de consacrer peu de temps à un même projet. C’est le cas de professions comme les rédacteurs web, les graphistes, les traducteurs.

Dans le domaine du digital et de l’IT, les missions courtes peuvent aussi concerner des professions « urgentistes » : un juriste ou un expert en cyber-sécurité pourront intervenir sur une durée courte pour résoudre un problème temporaire, de même que certains codeurs spécialistes sur un projet à court terme.

 

Certains freelances font même de la mission courte une spécialité, voire une exigence. C’est l’attitude typique des slasheurs, qui vont trouver dans les missions courtes un moyen positif de rester libres et créatifs. Un autre avantage d’une mission courte est de travailler sur plusieurs sujets variés et de ne pas être bloqué au cas où la mission parfaite venait frapper à votre porte.

 

Côté tarifs, si la mission est courte, on peut envisager d’appliquer son TJM haut, plutôt que le bas, car le travail en urgence, ou sur des délais serrés, n’a pas la même valeur qu’un travail plus routinier. Oui : la disponibilité et l’urgence sont des éléments qui se rémunèrent ! Pensez-y dans vos négociations.

 

En revanche, le principal inconvénient des missions courtes est de devoir être en recherche constante de mission, sans vraiment de répits de plusieurs mois.

 

Quels avantages pour la mission longue ?

Les missions longues sont généralement confiées à des freelances sur des projets nécessitant un travail de fond, sur le moyen ou long terme, avec une nécessité de suivi constant. La population des consultants est particulièrement concernée. Il s’agit, pour le consultant en stratégie digitale par exemple, de passer par la phase d’audit, puis de la construction de la stratégie, et enfin de vérifier outils/ressources, mise en œuvre et suivi.

Un dispositif digital ne donne pas des résultats immédiats, et pour l’entreprise qui a recours à ce type de prestation, il est nécessaire d’investir sur la durée, pour avoir une estimation réaliste de son ROI. Ceci vaut aussi pour les consultants en marketing, les UX Designers, ou les développeurs opérationnels, tous ayant besoin de suivre et d’ajuster ce qu’ils réalisent dans le temps. Les missions longues vont jusqu’à toucher la direction même d’une entreprise avec des managers externalisés, ou des managers de transition.

 

Outre la stabilité qu’elle offre (honoraires, organisation, équipe), la mission longue donnera satisfaction à ceux qui privilégient le travail en mode projet de A à Z, et qui aiment s’intégrer au sein d’une équipe de façon plus poussée, tout en gardant sa liberté d’indépendant !

 

En effet, l’inconvénient principal de la mission longue est le fait d’être parfois trop considéré comme un salarié. Rappelez-vous que vous êtes indépendant. Cela signifie que vous êtes en relation commerciale avec votre client et que vous apportez une réelle expertise et un œil extérieur, ce qui est bien loin d’une relation de subordination.

C’est sur ce fondement que certains indépendants uberisés comme les chauffeurs ont demandé en Angleterre la requalification de leur contrat commercial en contrat de travail. Sauf nécessité économique, que vous soyez slasheur ou que vous aimiez les courses de fond, essayez de conserver et de protéger cette indépendance qui vous est si chère.

 

 

La durée des missions est une variable qui est toujours ajustable : si les débutants n’ont parfois pas le choix pour se forger leurs premières expériences de missions, ils aspirent parfois à des missions longues. Les slasheurs, eux, affectionneront plutôt les missions courtes, qui leur laissent beaucoup de liberté. Vous pourrez aussi avoir envie de combiner missions courtes et missions longues selon les évènements de votre vie : une naissance, une séparation peuvent avoir un impact et vous pousser à changer le tempo de votre vie professionnelle.

 

Vous pouvez trouver des missions longues et courtes dans les projets XXE après votre inscription. Libre à vous ensuite de faire votre choix de durée !

Bruno Gelsomino

Bruno Gelsomino

Lecture de 5 min

0

commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre nom *
Email *
Commentaire*


CAPTCHA Image
Reload Image

TÉLÉCHARGEZ NOTRE LIVRE BLANC SUR L'ENTREPRISE ÉTENDUE !

DÉCOUVREZ CE CONCEPT ET INNOVEZ SANS LIMITE !

Quel futur attend les freelances et les entreprises ? Comment les entreprises peuvent-elles constituer leurs réseaux de freelances et créer à leur tour un collectif hybride d’experts salariés et indépendants ? Comment créer une entreprise étendue, casser la logique des silos ?

EN SAVOIR PLUS

INSCRIVEZ-VOUS
À LA NEWSLETTER