L'équipe XXE

L'équipe XXE

Lecture de 5 min

LE 05 Avr 2017

Freelance style

Nouvelles compétences, nouveau cap d’expérience : ajustez vos tarifs sans faire fuir vos clients

  • Download PDF
Nouvelles compétences, nouveau cap d’expérience : ajustez vos tarifs sans faire fuir vos clients
Nouvelles compétences, nouveau cap d’expérience : ajustez vos tarifs sans faire fuir vos clients

Vous avez acquis de nouvelles compétences à travers une formation, ceci a un impact positif sur la valeur de votre profil et en conséquence, sur vos tarifs. Mais comment ajuster vos prix sans perdre vos clients actuels ?

Vous avez acquis de nouvelles compétences à travers une formation, vous êtes désormais sollicité dans des conférences relatives à votre métier, les missions que vous avez remplies vous amènent au statut de senior : tout ceci a un impact positif sur la valeur de votre profil et en conséquence, sur vos tarifs. Comment ajuster vos prix sans perdre vos clients actuels ? Voici une approche positive pour y parvenir dans un esprit gagnant-gagnant.

 

Les freins au juste prix

Que vous commenciez votre activité ou que vous ayez déjà quelques années d’expérience derrière vous, comme la quasi-totalité des experts indépendants, fixer son tarif représente une épreuve. Manque de confiance en soi, tentation du prix en dessous du marché, pression du client ou de la cellule achat : de nombreux facteurs favorisent l’angoisse lors de cette étape. Mais rassurez-vous : avec un peu de recul et de méthode, vous pouvez venir à bout de cet écueil. N’oubliez pas que vous vendre au-dessous du prix du marché vous permettrait peut-être de gagner un contrat, mais vous contraint à en signer bien plus qu’il ne le faudrait pour assurer votre CA et vos revenus, au risque de perdre en qualité de travail et en qualité de vie. Dépasser ces freins vous fera gagner en confort de travail et en sérénité.

 

Eloge du pragmatisme dans la fixation du prix

De la même façon qu’un salarié va estimer sa valeur sur le marché, estimez la vôtre. La convention collective de votre secteur d’activité et le ranking de votre métier peut constituer un bon repère : vous pouvez en déduire un coût global et une idée du coût non chargé pour un employeur. Si vous avez suivi une formation, l’organisme pourra sans doute vous donner une idée des honoraires/salaires moyens sur le secteur. Enfin, des fédérations ou des groupements d’indépendants, des discussions sur les réseaux vous permettront d’ajuster votre tarif. Interrogez votre entourage professionnel pour vous évaluer au plus juste. Autant d’arguments que vous pourrez aussi faire valoir auprès de votre client.

Un peu perdu ? Internet est une source de plus en plus fiable pour effectuer comparatifs, benchmarks et ajustements. N’hésitez pas à consulter les blogs et forums associés aux plateformes web, les études sectorielles publiées par les médias spécialisés et les associations professionnelles.  Jouez la carte networking et comparez également vos tarifs avec ceux de vos collègues freelance : un bon moyen de vous assurer que votre positionnement prix est correct, et autant d’arguments à donner au client pour le rassurer.

De junior à senior, la différence peut se révéler importante : ainsi un développeur Front End junior sera en moyenne à 300€/jour, pour passer à 500€/jour pour un senior. Un directeur artistique junior peut facturer 800€/jour, tandis que les stars du domaine peuvent grimper à 1500€/jour. Vous l’avez compris, en tant que freelance et chef d’entreprise à vous seul, vous devez valoriser toutes les facettes de votre profil pour vendre votre travail au prix juste et en cohérence avec votre niveau de compétences.

Au sujet de ces dernières, les gaps sont significatifs à chaque nouvelle brique acquise : un développeur PHP pourra facturer environ 320€/jour, mais pour ceux qui maîtrisent Scala, ce tarif peut passer à 590€/jour : d’où l’importance de valoriser l’ensemble de vos compétences et vos différentes expériences sur vos profils en ligne. Un prospect bien informé est à moitié gagné. C’est ce que nous vous expliquons maintenant.

 

Informez et rassurez le client

Comme dans beaucoup d’aspects de la vie d’expert indépendant, l’anticipation permet d’éviter bien des situations de crise. La communication est l’une des clés pour valoriser tout ce que votre formation ou vos missions passées vous ont apporté. Faire mention sur votre site web, un billet de blog, une information sur les réseaux sociaux,  d’un cap important d’évolution professionnelle : autant de moyens de faire comprendre à votre client que votre profil s’enrichit et que votre travail a encore plus de valeur. Cela élimine ou limite l’effet de surprise. Votre client n’accepte pas ? Insistez sur tous les avantages de l’élargissement de vos talents, valorisez le gain de temps que vos nouvelles compétences vont occasionner : moins de temps sur une mission pour un tarif horaire plus élevé revient presque au même !

 

S’il faut retenir une chose de cet article, c’est que fixer ses tarifs à la hausse doit être considéré comme un signe positif, pour vous, comme pour votre client. Un professionnel qui repousse les limites de son savoir-faire et gagne en références et en expériences est très attractif. Pensez à tout ce que vous pouvez apporter à votre client, estimez-vous à votre juste valeur et ne vous sous-vendez pas. Osez dire non pour ne vous consacrer qu’aux clients qui vous rémunéreront à votre prix le plus juste et visez le long terme, pas le lendemain.

L'équipe XXE

L'équipe XXE

Lecture de 4 min

0

commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre nom *
Email *
Commentaire*


CAPTCHA Image
Reload Image

TÉLÉCHARGEZ NOTRE LIVRE BLANC SUR L'ENTREPRISE ÉTENDUE !

DÉCOUVREZ CE CONCEPT ET INNOVEZ SANS LIMITE !

Quel futur attend les freelances et les entreprises ? Comment les entreprises peuvent-elles constituer leurs réseaux de freelances et créer à leur tour un collectif hybride d’experts salariés et indépendants ? Comment créer une entreprise étendue, casser la logique des silos ?

EN SAVOIR PLUS

INSCRIVEZ-VOUS
À LA NEWSLETTER