Audrey Liberge

Audrey Liberge

Lecture de 5 min

LE 08 Déc 2017

L'entreprise étendue

Interview de notre partenaire flexjob : accompagner la révolution du travail en rendant les entreprises flexibles !

  • Download PDF
Interview de notre partenaire flexjob : accompagner la révolution du travail en rendant les entreprises flexibles !
Interview de notre partenaire flexjob : accompagner la révolution du travail en rendant les entreprises flexibles !

Nous sommes les heureux partenaires de Flexjob, une super initiative avec qui nous partageons les mêmes valeurs d’agilité, de partage de connaissances et de collaboration pour construire une véritable entreprise étendue. Flexjob propose des offres d’emplois d’entreprises libérées, mais n’est pas qu’un simple JobBoard. Ils ont pour mission de changer en profondeur l’entreprise, en les accompagnant dans leur démarche de transformation vers un environnement de travail plus sain, plus motivant et riche. Nous avons rencontré Valentin, qui travaille chez Flexjob tout en ayant choisi de garder son statut de freelance. Il nous explique son parcours et la vision Flex !

 

Quel a été ton parcours avant de travailler pour Flexjob ?   

J’ai étudié la com’ à l’Université lumière Lyon 2 pendant tout mon cursus. Beaucoup de bla-bla, peu de pratique, je ne valide pas mon année parce que je ne rends pas mon mémoire (#C’estPasBien). À la rentrée suivante, j’avais au final une année devant moi pour faire un mémoire et rattraper quelques points pour valider mon M1. Un programme super excitant…

Quelques jours après la rentrée universitaire, je décide de mettre tout ça de côté et de profiter de mon statut d’étudiant pour commencer un stage de césure de 6 mois. J’intègre une startup lyonnaise en tant qu’assistant webmarketing en septembre 2015 et je ne retournerai jamais à la fac J.

 

Après 4 mois de pratique intense, je décide de me lancer en free en parallèle de mon poste de stagiaire début 2016. Je finis par intégrer FlexJob en juin 2016 pour des missions de webmarketing et de communication digitale, toujours en freelance.

 

Pourquoi avoir choisi le statut de freelance dès la fin de tes études ?

C’est un choix qui s’est fait tout naturellement. La structure scolaire française et plus particulièrement les universités ne te poussent pas vraiment à entreprendre, au contraire justement, elles te dirigent vers le schéma traditionnel du CDI dans une boîte lamba.

C’est lors de ma première expérience « startup » en stage que j’ai évolué quotidiennement dans un environnement motivant et intrapreneurial.

Pour moi tout ça c’était nouveau, et après avoir envoyé à peu près 200 CV entre mes deux années de master, je me suis dit pourquoi pas moi ? Aujourd’hui cela fait 1 an et demi que je suis free, et ça change la vie !

 

As-tu eu des difficultés pour trouver des missions à la sortie de l’école ?

Non pas vraiment, une fois mon numéro de SIRET créé, je me suis inscrit rapidement sur des plateformes freelance. En quelques mois, j’ai enchaîné les missions et les expériences. Du sport à l’assurance habitation en passant par l’éducation et la comptabilité, j’ai eu la chance de gagner rapidement en compétences sur des sujets et des missions complètement différentes.

 

Alors que certains disent que le freelancing est une solution pour lutter contre le chômage, toi tu as délibérément choisi de rester en freelance alors que tu aurais pu passer au salariat chez Flexjob, pourquoi ? 

C’est vrai qu’aujourd’hui je préfère rester en freelance plutôt que de passer salarié. Bien plus qu’une collaboration entre FlexJob et moi, une vraie relation de confiance s’est instaurée dès le début. J’ai la chance de pouvoir bénéficier de nombreux avantages. Le seul critère qui pourrait faire pencher la balance est le chômage, mais les droits des indépendants face à l’arrêt d’activité devraient évoluer rapidement (normalement).

En résumé que je sois free ou salarié, il n’y aura aucun changement pour FlexJob ou pour moi donc je préfère rester aujourd’hui « le presta » J

 

Peux-tu nous expliquer le concept Flexjob ?

Avant tout, FlexJob porte une vision forte : la performance des entreprises de demain passe par un mode d’organisation du travail plus agile basé sur la confiance, la responsabilisation et la coopération entre les collaborateurs.logo-flexjob-300x300px.jpg

Notre objectif ultime est de booster les nouvelles façons de travailler.

 

Pour cela nous avons deux activités :

1. Une plateforme d’offres d’emploi : nous publions seulement des offres d’emploi d’entreprises au mode d’organisation innovant qui permettront aux candidats de réellement travailler autrement. Vous pouvez par exemple retrouver des offres d’emploi d’entreprises libérées, des offres d’emploi d’organisations holacratiques, des offres d’emplois en télétravail, etc.
Nous publions également beaucoup de contenus via notre blog sur l’innovation managériale et le travail de demain.

2. Accompagner les entreprises dans leur transformation : pour cette activité de conseil, que l’on appelle le « Lab FlexJob », notre équipe, à l’aide d’une méthode agile et sur-mesure, accompagne les entreprises et les organisations qui ont choisi de s’engager dans une transformation pour faciliter l’émergence des nouvelles façons de travailler.

Comment accompagnez-vous les entreprises qui veulent être plus flex ?

Nous partons tout d’abord du principe que les entreprises sont toutes singulières, nous adaptons alors notre accompagnement qui se co-construit de façon personnalisée en fonction des projets de chacune d’entre elles.

On retrouve tout de même 4 grandes étapes dans notre méthode :

  1. CADRER : nous prenons le temps d’établir une vision partagée autour du projet de transformation de l’entreprise.
  2. SENSIBILISER : il est important que l’ensemble des collaborateurs soient engagés dans la démarche de changement de l’entreprise.
  3. EXPLORER : partir à la découverte de lieux et d’entreprises innovants sous la forme de learning expedition.
  4. CO-CONSTRUIRE : la co-construction est au cœur de notre méthode, l’entreprise est l’acteur de sa transformation.

 

 

Par rapport à votre quizz en page d’accueil, quelle est la réponse la plus commune des entreprises ?

En moyenne plutôt « flex », la plupart des entreprises répondant à ce quiz connaissent FlexJob et sont déjà plutôt sensibles à notre vision.

 

Selon toi, qu’est-ce qui manque aux entreprises à l’heure d’aujourd’hui pour améliorer le bien-être au travail ?

Pour moi il ne suffit pas de mettre un baby-foot dans un coin du bureau et d’avoir une super terrasse avec vue sur les toits, il faut aller bien plus loin que cela. Tu peux mettre toutes les PS4 et les piscines à boules du monde sur ton lieu de travail, si tu dois rendre des comptes à des managers toutes les 5 minutes et ne jamais pouvoir prendre d’initiative, est-ce que tu sentiras vraiment bien au travail ? Les collaborateurs ont besoin de sens pour avancer.

 

Confiance, liberté, bienveillance, missions en mode projet, management participatif… Voilà ce qui pourrait vraiment améliorer le bien-être au travail selon moi.

 

Pour toi, à quoi ressemblera le futur du travail ? Ou ton idée d’entreprise étendue ?

Chez FlexJob, nous vivons déjà au quotidien « le futur du travail », notre mode d’organisation est un concentré de ce que l’on peut faire de mieux en matière d’organisation du travail.

 

Culture startup, management participatif, libéralisation de l’entreprise, flexibilité, digitalisation de la plupart des process… Voilà ce à quoi ressemblera le futur du travail.

 

Merci Valentin !

 

Audrey Liberge

Audrey Liberge

Lecture de 5 min

0

commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre nom *
Email *
Commentaire*

TÉLÉCHARGEZ NOTRE LIVRE BLANC SUR L'ENTREPRISE ÉTENDUE !

DÉCOUVREZ CE CONCEPT ET INNOVEZ SANS LIMITE !

Quel futur attend les freelances et les entreprises ? Comment les entreprises peuvent-elles constituer leurs réseaux de freelances et créer à leur tour un collectif hybride d’experts salariés et indépendants ? Comment créer une entreprise étendue, casser la logique des silos ?

EN SAVOIR PLUS

INSCRIVEZ-VOUS
À LA NEWSLETTER