Ilies Malki

Ilies Malki

Lecture de 5 min

LE 19 Mar 2018

L'entreprise étendue

Comment réussir le développement d’un projet sur le web ?

  • Download PDF
Comment réussir le développement d’un projet sur le web ?
Comment réussir le développement d’un projet sur le web ?

Vous êtes porteur de projet, mais ne connaissez pas forcément les erreurs à éviter pour assurer le développement d’un projet technologique ? Vous êtes au bon endroit ! Voici mes meilleurs conseils pour vous permettre d’assurer pleinement le développement d’un projet en avale pour garantir son succès.

 

#1 Déterminer le contexte de travail et créer un rapport des facteurs contraignants

Avant toute chose, je vous recommande de déterminer le contexte dans lequel vous allez travailler et par conséquent vous engager avec vos collaborateurs. Tout ceci afin d’en tirer un rapport réaliste face aux facteurs contraignants auxquels vous serez amenés à faire face durant tout le développement de votre projet. Quel est l’intérêt de ce travail en amont ? Prévenir les cas complexes pour mieux les solutionner !
Rien ne devra entraver votre développement, vous devrez donc agir vite et bien en cas de problème, et ne jamais laisser aucun obstacle venir perturber le développement en cours.
Parmi ces facteurs contraignants, je vous donne quelques exemples concrets déjà rencontrés :
• Votre chef de projet n’est pas très réactif au téléphone, c’est un facteur contraignant. (bah quoi ? il a une life lui aussi quoi !)
• Votre développeur travaille sur d’autres projets et n’est pas dispo à 100%
• Le deadline de développement est serrée, voir trop juste
Dans l’exemple N°2 ou votre développeur travaillerait sur plusieurs projets, il est intéressant pour vous d’en savoir plus sur ses projets en cours. De manière à pouvoir définir un planning réaliste en prenant en compte ses contraintes. Mais le fait que vos collaborateurs multiplient les projets en parallèle n’est pas en soit pénalisant, à condition d’en parler au préalable.
Le secret de la réussite de votre projet sera dans l’écoute, et la communication avec tous ses acteurs, qu’ils soient en interne ou externe !

#2 Lister ses points forts et points faibles sous forme de QCM

Vous pouvez vous caricaturer sans filtres, c’est le but de cet exercice : mettre chacun face à ses forces et faiblesses pour mieux se départager les tâches et les responsabilités. Car quand chacun est conscient de jusqu’où il peut aller, cela instaure un état d’esprit de confiance et de cohésion dans votre groupe.

Voici quelques exemples de points forts et faibles de deux personnes qu’on nommera A et B :
• A est très fort en développement web, mais en revanche la communication n’est pas son truc, et il a besoin d’être seul pour se concentrer (après tout, si c’est productif, pourquoi en faire un plat ?)
• B est très fort en stratégie commerciale et est très sociable, mais a du mal à comprendre les aspects techniques du projet
Dans ce contexte, ces deux profils sont riches en compétences et son très complémentaires. Parfait pour votre projet ! Mais ils auront forcément un peu de mal à s’entendre sur les aspects techniques et à se comprendre avec des méthodes de travail relativement différentes. Dans ce cas de figure très précis, il vaut mieux adopter un seul langage, celui des mots-clés : « OK, Problème en cours de résolution, Avancement satisfaisant (…), Retour client positif, …»

Quand vous travaillez en équipe, le réflexe à avoir en cas de pépin est de ne pas chercher à savoir à qui la faute, mais comment y remédier et l’éviter à l’avenir. Etre chef de projet ne veut pas dire faire la police, soyez flexible et à l’écoute. Cette attention vous rapprochera de vos équipes et vous permettra de déceler certaines tensions avant qu’elles n’éclatent.
Vos collaborateurs apprécieront votre compréhension et votre proximité et vous le rendrons en retour.
Si vous partez du principe que personne n’est parfait et que tout le monde fait des erreurs, vous prendrez un réel plaisir à manager en acceptant toutes les différences qui vous unissent au cœur même de votre projet qui n’aura pas fini de vous étonner par ses rebondissements.

#3 Optimiser son temps de travail pour gagner en productivité

S’acharner sur votre feuille de route sans compter les heures peut vous paraître à première vue productif, mais en réalité l’acharnement ne fera que déclencher le chronomètre du burn-out.
Soyez productifs, centrez vos objectifs sur des tâches précises qui vous rapporterons des retours satisfaisants et surtout rapides. N’hésitez pas à vous libérer des heures de repos ou de réflexions, ces précieuses heures vous aideront à faire le vide. C’est bon pour votre santé et celle de votre projet.

Je vous donne mes quelques conseils pour optimiser votre temps de travail que j’applique quotidiennement (j’en suis devenu accroc !) :
• Découpez votre journée en camembert, matin, après-midi, soir : Selon votre phase la plus productive, choisissez cette plage pour faire les tâches prioritaires
• Soyez à la pointe, soyez point to point : Faites des listes de tâches pour y retrouver et gardez l’historique de votre avancée
• Mangez équilibré le midi : On ne rigole pas ça a son importance ! Essayez l’expérience par vous-même, mangez une salade le lundi à midi, et mangez une pizza le lendemain à la même heure, constatez la différence et le bienfait d’une bonne alimentation sur votre productivité.
• Gardez 1 ou 2 jours de repos pour vous aider à prendre du recul par rapport à votre avancement. Un peu de hauteur peut vous aider à mieux guider votre avancée.

#4 Déterminer les fréquences de débriefings de manière récurrente

Vous allez vous engager sur plusieurs mois dans un projet fou qui vous demandera du temps et de l’argent. Rien ne doit être pris à la légère, organisez votre emploi du temps avec des réunions d’avancement régulier.
Ces « sprints » seront l’occasion de faire un point sur les actions en cours et à prévoir.

Les erreurs à éviter à tous prix lorsque vous débriefez avec vos collaborateurs :
• Avoir la réunionite aigue : ce point peut être très productif s’il est rapide et participatif. Si vous monopolisez la parole et n’allez pas droit au but, vous aurez gaspiller une demi journée de travail pour toute l’équipe sans forcément avancer
• Rejeter la faute sur vos collaborateurs pour un oui ou pour un non
• Ne pas prendre en compte les facteurs contraignants de vos collaborateurs
• Mettre une pression négative sur le travail de vos collaborateurs

En tant que manager ou responsable de développement, le temps est compté. Mais veillez toutefois à ne pas instaurer un mauvais climat au sein de votre collaboration avec les personnes qui participent à votre projet, restez comme précédemment indiqué flexible et à l’écoute de votre équipe.

 

#5 Déterminer un planning de tests détaillé

10 Mois plus tard…

(Conversation en situation réelle entre deux collaborateurs)
Manager : Allo ? Ça va ? J’ai vu l’avancement ce week-end, on y est presque !
Product Manager : Ça va je te remercie, oui, on a presque terminés il y a juste quelques bugs mineurs et on pourra passer au lancement bientôt !
Manager : On est plus à 30 jours près maintenant, on continue à se focus sur les points mineurs, on se fixent une date de test dans 15 jours, pour se projeter sur le lancement d’ici 30 jours ?
Product Manager : Ok parfait, on part comme ça, let’s go !

Une fois votre planning de tests réalisé, vous pourrez définir ensemble une date de lancement officielle afin de vous occuper en amont de la partie communication de votre projet. La phase de test semble superflue mais elle est primodiale pour vous aider à comprendre les failles de votre projet. Demandez au reste de l’équipe de faire également des tests et à des personnes externes pour avoir un regard neuf sur votre projet.

N’ayez jamais peur d’échouer un projet, cela vous permettra de ne pas refaire les mêmes erreurs! Lancez-vous et soyez conscient que la rigueur est la clé de votre succès !
Maintenant que vous savez quasiment tout pour réus

sir le développement de votre projet web, vous pouvez faire appel à un ou plusieurs experts développeurs XXE pour vous aider à le réaliser !

Ilies Malki

Ilies Malki

Lecture de 5 min

0

commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre nom *
Email *
Commentaire*

TÉLÉCHARGEZ NOTRE LIVRE BLANC SUR L'ENTREPRISE ÉTENDUE !

DÉCOUVREZ CE CONCEPT ET INNOVEZ SANS LIMITE !

Quel futur attend les freelances et les entreprises ? Comment les entreprises peuvent-elles constituer leurs réseaux de freelances et créer à leur tour un collectif hybride d’experts salariés et indépendants ? Comment créer une entreprise étendue, casser la logique des silos ?

EN SAVOIR PLUS

INSCRIVEZ-VOUS
À LA NEWSLETTER