Alban Praquin

Alban Praquin

Lecture de 5 min

LE 02 Juin 2017

L'entreprise étendue

La révolution de l’entreprise étendue, c’est maintenant ?

  • Download PDF
La révolution de l’entreprise étendue, c’est maintenant ?
La révolution de l’entreprise étendue, c’est maintenant ?

L’entreprise étendue, tout un concept ! La freelancisation du travail apporte à toute entreprise, la flexibilité, la compétitivité, mais aussi une nouvelle approche des ressources humaines, où le mot « humain » reprend tout son sens, entre créativité et diversité. Entreprises, ESN : si vous voulez rester dans le jeu, rejoignez le mouvement !

L’entreprise étendue est un concept qui correspond au départ à la mise en réseau d’une structure centrale avec ses fournisseurs, prestataires et différents tiers impactant son activité et sa croissance. L’entreprise s’est étendue de l’intérieur vers l’extérieur. Mais avec internet, et les approches collaboratives du travail poussées par des générations Y et Z très volontaires, attachées à leur indépendance et leur liberté de mouvement, cette définition de l’entreprise étendue correspond à autre chose. La freelancisation du travail apporte à toute entreprise, la flexibilité, la compétitivité, mais aussi une nouvelle approche des ressources humaines, où le mot « humain » reprend tout son sens, entre créativité et diversité. Entreprises, ESN : si vous voulez rester dans le jeu, rejoignez le mouvement !

 

 

Rupture avec la vision traditionnelle des RH 

 

Vous avez besoin d’un big data analyst sur un projet client. Avec l’essor des experts indépendants, ce profil rare, vous pouvez l’intégrer à votre équipe le temps d’une mission, mais il n’en a pas toujours été ainsi. Paradoxalement, les grandes ESN, très impliquées dans la digitalisation ne misent pas encore pleinement sur le recrutement de freelances.

Peur de la rupture de contrat de mission, difficultés de sourcing, attachement au modèle CDI, crainte de détacher un prestataire indépendant chez un client : trop peu d’acteurs majeurs de l’IT font confiance à des freelances pour enrichir leurs équipes. Pourtant, le CDI est en désamour chez les informaticiens et consultants informatiques indépendants : envie de choisir ses missions sans se les faire imposer par l’employeur.

 

 

Une nouvelle vision du travail, contributrice, positive et responsable

 

Pour une grande part d’entre eux, surtout parmi les millenials, l’envie de donner du sens à son travail, de vivre sa passion (un bonjour aux geeks), l’épanouissement personnel devient une condition sine qua non pour travailler. La population des experts indépendants de l’IT est particulière, en ce sens que l’informatique est un second langage, une seconde nature : la veille technologique, les nouvelles frontières offertes par le digital, la formation sur toute la nouveauté disponible font partie de leur ADN.

Beaucoup d’informaticiens, consultants et développeurs experts font le choix de s’orienter vers l’indépendance, et de devenir entrepreneurs. C’est le cas de Rémi Rivas, UX Designer, qui répondait aux Echos Start. Après une solide formation, il se passionne pour l’expérience client au point d’en faire son métier « J’ai commencé chez Microsoft, mais j’ai été rattrapé par mon amour du design et de l’expérience utilisateur » Plutôt fixer ses règles et vivre sa passion selon ses propres aspirations, tel est le profil type du freelance.

 

La formation est un facteur très important dans l’univers du digital. Pas un jour sans progrès, ni nouveaux possibles. Les experts indépendants le savent, c’est ce qui fait une grande partie de leur valeur ajoutée. Pour les ESN, c’est la garantie de pouvoir sourcer les meilleurs talents parmi un vaste vivier d’hyper-expertises, en optimisant la gestion administrative et les coûts liés aux CDD ou CDI traditionnels.

C’est aussi l’assurance de miser sur des collaborateurs motivés par telle ou telle structure, avec une réelle envie d’implication et de réussite. Choisir un développeur passionné, même formé en autodidacte, c’est intégrer de nouveaux regards et de nouveaux talents dans l’entreprise, c’est leur donner l’occasion d’ouvrir de nouveaux horizons à une équipe à travers le partage de visions et de compétences. Ces nouvelles mobilités du travail injectent une valeur ajoutée incroyable dans l’entreprise, sans investissements majeurs.

 

Les best practices des entreprises étendues 

 

Portée par l’ubérisation, la mondialisation et les crises sociales et économiques, l’entreprise étendue telle que nous nous l’entendons représente l’avenir. Pourtant, pour en tirer les pleins bénéfices, et conduire ce changement avec succès, quelques passages obligés s’imposent ! Il vous faudra d’abord définir les valeurs et la culture de votre entreprise. On ne partage bien que ce qui est clair. Passer à l’entreprise étendue, c’est combiner partage, échange et performance : charte interne, parcours d’intégration, harmonisation des outils et process sont une base essentielle de votre succès.

Au sujet des outils, choisissez en priorité ceux qui vous facilitent le sourcing et la sélection du bon vivier d’experts indépendants : les market-places s’imposent naturellement, mais soyez vigilants quant au choix. Multiplier les outils et les sources ne vous aidera pas, bien au contraire, car cela rendra cette mission stratégique encore plus complexe.

 

Le réflexe sera de sélectionner une plateforme spécialisée sur des profils IT: développeurs, techniciens informatiques, webdesigners, consultants SAP. Attention : toutes les places ne se valent pas : certaines sont d’ailleurs boudées par les meilleurs profils, en raison de leur modèle « usine » et de la faiblesse des offres de mission qu’ils y trouvent. Certaines proposent des abonnements pour consultation d’une simple CVthèque, dont les mises à jour ou l’authenticité sont invérifiables.

Payer pour voir, voilà une perte de temps et d’argent ! Certaines plateformes ont ouvert la voie de market-places plus orientées service, et applique une commission sur les missions. Un premier pas important dans la post-ubérisation du travail : la régulation intervient naturellement.

Chez XXE, nous avons fait le choix de construire notre plateforme en proposant un espace où du côté du freelance comme du côté de l’ESN, chacun peut en savoir suffisamment sur l’autre pour engager la relation en confiance. Nous avons également opté pour un principe de zéro commission, zéro intermédiation. Notre sujet est avant tout la facilité de la relation, le reste ne regarde que nos experts indépendants et les entreprises. Pour découvrir XXE, c’est par là.

 

L’entreprise étendue change donc de définition et prend visage humain. Elle est le territoire d’un profond changement dans la façon d’envisager les organisations en mettant la relation et la coopération au cœur de la dynamique du business. Les allers et venues de vos futurs collaborateurs indépendants seront autant de sources de créativité, d’expertise et de valeur ajoutée. La relation dominant/dominée, si répandue en France, s’efface au profit d’approches entrepreneuriales et transversales du travail. Voilà pourquoi nous pensons que la clé de la réussite de l’entreprise étendue, c’est de s’attacher autant à l’expérience employé qu’à l’expérience client. Le résultat net ? Une compétitivité accrue, une diversité enrichissante, et une flexibilité à toute épreuve. Une promesse de progrès et d’épanouissement. La bonne nouvelle, c’est que les ESN n’ont plus le choix si elles veulent conserver leur leadership.

Alban Praquin

Alban Praquin

Lecture de 4 min

0

commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre nom *
Email *
Commentaire*


CAPTCHA Image
Reload Image

TÉLÉCHARGEZ NOTRE LIVRE BLANC SUR L'ENTREPRISE ÉTENDUE !

DÉCOUVREZ CE CONCEPT ET INNOVEZ SANS LIMITE !

Quel futur attend les freelances et les entreprises ? Comment les entreprises peuvent-elles constituer leurs réseaux de freelances et créer à leur tour un collectif hybride d’experts salariés et indépendants ? Comment créer une entreprise étendue, casser la logique des silos ?

EN SAVOIR PLUS

INSCRIVEZ-VOUS
À LA NEWSLETTER