Elodie Djegadisvarane

Elodie Djegadisvarane

Lecture de 5 min

LE 21 Mar 2019

les experts métiers

Quels sont les SGBD les plus plébiscités par les entreprises ?

  • Download PDF
Quels sont les SGBD les plus plébiscités par les entreprises ?
Quels sont les SGBD les plus plébiscités par les entreprises ?

Être data-driven. Faire parler les chiffres et agir en conséquence. Rationaliser la prise de décision. Le verbatim qui sous-tend le recours massif, parfois quasi-systématique, à la donnée, illustre bien la place décisive qu’occupent le factuel, le pragmatique et le concret dans l’entreprise. Nées dans les années 1960 avec l’apparition des bases de données hiérarchiques, actualisées dans les années 1980 par le virage object-oriented puis aujourd’hui remises au goût du jour par le cloud et le Big Data, les bases de données voient leurs enjeux grimper, notamment lorsqu’elles sont mobilisées pour anticiper les nouvelles tendances dans le comportement des consommateurs. DB-Engines, une initiative qui fournit des informations de première main sur les systèmes de gestion des bases de données (SGBD), propose un classement en temps réel des technologies les plus « populaires » en la matière, permettant ainsi d’extrapoler sur les tendances du marché et d’apprécier les changements dans les besoins des professionnels en la matière. XXE s’en fait l’écho !

 

DB-Engines mobilise une méthodologie itérative pour classer les SGBD

 

Pour classer en temps réelles systèmes de gestion de base de données en fonction de leur « popularité », DB-Engines a choisi la méthode empirique en se basant sur des critères circonstanciels :

  • Nombre de mentions du système sur internet, mesuré par Google, Bing et Yandex ;
  • Fréquence des requêtes des internautes pour chaque système via Google Trends ;
  • Fréquences des discussions « techniques » autour de chaque système sur les plateformes spécialisées comme Stack Overflow et DBA Stack Exchange ;
  • Nombre d’offres d’emploi qui mentionnent chaque technologie ;
  • Nombre de profils sur les réseaux sociaux professionnels qui mentionnent chaque système ;
  • Nombre d’occurrences du nom sur Twitter.

Il est intéressant de noter que le critère le plus évident de popularité a été laissé de côté : le nombre de machines sur lesquelles un SGBD est installé. Selon DB-Engines, ce critère, en plus d’être volatile, est peu pertinent. En effet, de nombreux professionnels installent ou « héritent » d’une machine sur laquelle est installé un SGBD sans forcément l’utiliser.

 

Oracle en leader incontesté… le Big Data, pas si fort que ça !

 

 

#1 Oracle, plébiscité par les banques et les ministères de la défense

 

Leader en mars 2018. Leader en mars 2019. Manifestement, Oracle Corporation, c’est avant tout une série de success stories. La société américaine fondée par Larry Ellison en 1977 est derrière Oracle Database, figure de proue de la data multi-modèle qui collectionne les bons points :

  • C’est le SGBD le plus « portable », que ce soit en matière de machines ou d’architectures ;
  • C’est le SGBD le plus utilisé sur le marché mondial (48% du parc global), ce qui se traduit par une documentation dense et une communauté active ;
  • C’est le SGBD le plus « adaptable », puisqu’il permet de créer des applications ultra-personnalisées pour éliminer les fonctionnalités superflues et gagner en performance ;
  • Il est accessible à tous les langages et à toutes les technologies ;
  • Il se démarque de ses concurrents par des fonctionnalités intéressantes comme la gestion avancée des pools de sessions et connexions, un support de migrabilité de session avancé, la gestion de Large Objects (LOB) de 128 TetraOctets, etc.

Et lorsque l’on constate que les 10 plus grandes banques à l’échelle mondiale et les départements de la défense de plusieurs pays font d’Oracle DB leur principal SGBD, on comprend aisément l’engouement des professionnels pour cet outil qui caracole en tête du « top of mind ».

 

 

#2 MySQL : quand Oracle concurrence… Oracle

 

Un milliard de dollars. C’est la somme stratosphérique qu’a déboursé Sun Microsystems pour acquérir MySQL AB le 16 janvier 2008… avant que l’entité ne soit elle-même rachetée par Oracle en 2009, mettant entre les mains d’une même structure les deux principaux concurrents de la gestion des bases de données. Cet achat a été autorisé par la Commission européenne début 2010. MySQL a de sérieux atouts à faire valoir :

 

  1. Il est open source et gratuit, contrairement à Oracle Database dont le pack 10 TB se monnaie à 1 811 dollars par mois ;
  2. MySQL est tout à fait capable de gérer des masses de données énormes : Facebook fait d’ailleurs appel à ce SGBD ;
  3. Pas de contraintes d’intégrité référentielle (foreign keys) ;
  4. Si Oracle DB surperforme dans les grandes bases de données de la bancassurance, des ERP et des sociétés de financement, MySQL est plus populaire dans les sites web et l’intégration PHP.

 

 

#3 Microsoft SQL Server complète le podium

 

Pensé pour la mise en place d’applications de gestion, d’applications décisionnelles et de DataWarehouses complexes (de 10 à plusieurs centaines de To), le SGBD édité et commercialisé par Microsoft depuis 1994 complète le podium des systèmes de gestion des bases de données les plus populaires selon le classement DB Engines. MS SQL Server inclut par défaut des outils de gestion, d’administration et de développement de bases de données et prend en compte les spécificités des projets décisionnels à travers, entre autres, les parallélisations des Datawarehouses.

Notons enfin que contrairement à ce que l’on pourrait penser, les outils destinés à la gestion des données massives (Big Data) ne sont pas (encore) très populaires, puisque l’outil le plus en vue en la matière, Oracle NoSQL, a perdu trois places en un an, occupant désormais la 80eplace.

Expert en gestion des bases de données ? Trouvez des missions sur XXE !

 

Pour aller plus loin

Elodie Djegadisvarane

Elodie Djegadisvarane

Lecture de 5 min

0

commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre nom *
Email *
Commentaire*


CAPTCHA Image
Reload Image

TÉLÉCHARGEZ NOTRE LIVRE BLANC SUR L'ENTREPRISE ÉTENDUE !

DÉCOUVREZ CE CONCEPT ET INNOVEZ SANS LIMITE !

Quel futur attend les freelances et les entreprises ? Comment les entreprises peuvent-elles constituer leurs réseaux de freelances et créer à leur tour un collectif hybride d’experts salariés et indépendants ? Comment créer une entreprise étendue, casser la logique des silos ?

EN SAVOIR PLUS

INSCRIVEZ-VOUS
À LA NEWSLETTER